Dahra Djolof qui est une zone sylvo pastorale est freinée dans son développement par un manque criard de moyens pour booster son élevage et son agriculture. Selon Maram Sall, candidat à la mairie, la zone ne produit plus assez de lait ou de viande de qualité comme elle le faisait de par le passé. Les éleveurs sont tout bonnement confrontés à des problèmes de moyens pour la transformation et la conservation, ce qui n’aide pas a éradiquer la pauvreté dans les localités de Dahra. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Maouloud 2019 : Le Mouqadam El Hadji Daouda DIA parrain de l’édition de cette année

Le COSKAS, organisateur du gamou de Tivaouane a fait le déplacement à Mbeuleukhé ce weeken…