Les Socialistes du Sénégal et de la France sont obligés de se retrouver ou de mourir politiquement et définitivement. Pourquoi trop de défaites et de refus de se ranger derrière les meilleurs ? Nous avons perdu cette solidarité qui faisait notre force, la discipline de nos grands idéologies, celui de partager, de soutenir les camarades avec franchise. Pourtant, aujourd’hui nous sommes devenus des suivistes. Les pouvoirs en place sont élus avec nos forces et plans stratégiques très efficaces . En lieu et place de mettre nos talents à notre disposition, nous les donnons aux autres idéologies sans expériences politiques. Ce qui fait que les militants et sympathisants ne se retrouvent plus et préfèrent croiser les bras et malheureusement avec un petit nombre de leaders impopulaires très pouvoiristes qui ne pensent qu’à leurs personnes sacrifient cette grande idéologie de la démocratie, de l’éthique, de la liberté, de la solidarité, de partage du bien public. Essayons de nous retrouver autour de l’essentiel pour le bien de notre famille politique, de la République et faire revenir les vraies valeurs de nos états sinon nous serons les responsables de la médiocrité dans nos états respectifs. Oublions nos différends, retrouvons-nous autour de l’essentiel. Chers camarades, ouvrons les yeux. Nous avons le devoir d’ouvrir nos écoles du parti, former la jeunesse et lui céder la place pour éviter l’effondrement du socialisme. Nous avons une lourde responsabilité de revoir nos façons de faire de la politique. Et l’Internationale Socialiste, qu’est-elle devenue?
IBRA OUMAR LY

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Vol à Dahra Djoloff,un véhicule de la société Asyla Gum ,du carburant de la  CSE emportés.

Cela s’est passé dans la nuit du lundi 13 juin au mardi  14 juin 2022 vers  les coup…