Ce parcours du Professeur émérite Iba Der THIAM nous retrace son combat dans le syndicalisme, à l’université mais aussi dans la politique. Durant toute sa vie, il a toujours lutté pour le bien-être des populations surtout défavorisée. Sa mort a créé une onde de choc dans l’intelligentsia Africain.

 Syndicaliste et homme politique Sénégalais engagé, le Professeur Iba Der THIAM est un grand historien à l’université Cheikh Anta DIOP de DAKAR. Surnommé le député du peuple de par ses prises de position au monde paysan et aux groupes défavorisés à l’époque, il plaide toujours la voix des sans voix à l’Assemblée Nationale. Son seul combat sur terre, est d’améliorer la vie des populations de tous les sénégalais : le plus récent est lorsqu’il propose une loi à l’assemblée sur le prix des loyers. Un grand intellectuel du monde comptemporain, il a toujours transmis son savoir à des étudiants de l’université Cheikh Anta DIOP et aujourd’hui  beaucoup d’entre eux sont devenus des cadres. Son œuvre dans le système de l’éducation au Sénégal reste une empreinte dans ce pays car il a été nommé Ministre de l’éducation Nationale chargé de l’enseignement supérieur sous le régime de Abdou DIOUF dans le gouvernement Moustapha NIASS 1 du 03 Avril 1983 à 1988.  

Né le 25 février 1937 à Kaffrine, le Professeur Iba Der THIAM a pris les escaliers pour arriver au sommet de son art autrement dit il a passé plusieurs étapes pour devenir ce qu’il est aujourd’hui. C’est un modèle de réussite car il a montré aux jeunes sénégalais que la réussite est au bout de l’effort. Il a représenté le Sénégal partout dans le monde à travers des colloques, des conférences ou des séminaires sur des questions liées à son domaine. En quelques sortes, il  a perpétué le legs que cheikh Anta Diop nous a laissé à la génération future. C’est pour cette raison que l’enfant de THIAYTOU disait aux jeunes africains « Formez-vous, armez-vous en sciences jusqu’au dent (…) et arrachez votre patrimoine culturel sinon vous ratez le rendez-vous du troisième millénaire ». En d’autres termes, Cheikh Anta Diop avait une vision positive et avait très top lancé une alerte aux jeunes que le troisième millénaire n’appartient pas aux ignorants.

Après avoir passé dix-huit ans comme responsable syndical, le Professeur Iba Der THIAM obtient une maîtrise d’histoire en 1972 alors qu’il a 35 ans puis il est agrégé et devient maître de conférence à l’université de Dakar en Octobre 1974 jusqu’à sa retraite en 2006. Cela montre qu’il a fait toute sa carrière à l’enseignement universitaire. Sa formation du Parti Politique, lui a valu le poste de  secrétaire général de la Convention des Démocrates et des Patriotes/Garab-Gui (CDP/Garab-Gui). Candidat malheureux à l’élection Présidentiel de 1993 et en 2000 aussi, il est candidat à l’élection Présidentiel où il obtient 1,2 % des voix au premier tour se classant en 5e position. Avec l’arrivée d’Abdoulaye WADE au pouvoir, il dirige le CAP 21. Un poste qui lui ouvre beaucoup d’opportunité dans le régime de WADE.

Tout juste après la deuxième alternance, le Président Macky SALL lui confie de diriger le comité scientifique pour la rédaction de l’histoire générale du Sénégal. Un projet visant à « décoloniser »la vision du passé de cette ancienne colonie française de l’Afrique de l’Ouest. Mais après la parution fin 2019 d’un volume portant notamment sur le XIXe siècle, le comité qui a bénéficié de subvention publique a été visé par de nombreuses critiques. Des confréries musulmanes ainsi que certaines communautés du pays ont estimé que cet ouvrage ne restitue pas correctement leur rôle et leur action dans l’histoire du pays. Le défunt s’engage à intégrer ces critiques dans une prochaine édition nous rapporte jeune Afrique. Pour rappel, le Pr Iba Der THIAM fait partie aussi du comité scientifique de l’UNESCO (Organisation des Nations Unies pour la Science, la culture et l’Education) chargé de rédiger l’histoire générale de l’Afrique.

Décédé le 31 Octobre 2020 à l’âge de 83 ans à la suite d’une longue maladie à l’Hôpital Principal de DAKAR, ce Professeur émérite en Histoire a rendu orphelin le temple du savoir et la vie politique Sénégalaise. Ainsi, des témoignages de grandes personnalités lui ont été rendus comme le Président Macky SALL a écrit dans son Twitter « l’Historien de notoriété mondiale, professeur émérite et humaniste, Iba Der THIAM est une figure capitale du Sénégal comptemporain »

Son homologue Burkinabé Roch Marc Kristian Kaboré a écrit lui aussi dans son Twitter « Syndicaliste, homme politique et parlementaire » qui a apporté « une contribution significative à l’édification de la démocratie au Sénégal » selon le monde.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Linguère : Inauguration d’une mosquée au quartier rails, sous financement d’une bonne volonté

La grande mosquée du quartier rails de la commune de Linguère, a été inaugurée aujourd’hui…