LOUGA : une plainte sur l’onas plane pour « sa mauvaise gestion des eaux usées de keur serigne louga est »

Dés que le ciel ouvre généreusement ses vannes, le nouveau quartier Touba route de rité diaw (Keur Serigne Louga Est) est rapidement transformé en lac artificiel. Ce calvaire traumatise les populations qui craignent une épidémie du fait permanent de l’état saumâtre des eaux nauséabondes favorisant des  crevasses  devenues de potentiels sites larvaires, de nids de reptiles, de mouches, de fourmis piquantes.
La thèse d’une contamination généralisée d’une éventuelle maladie aux origines encore inconnues est fortement commentée.
Récemment, Penda SOW (21 ans, mère d’une fille de 2ans) est morte noyée, à l’entame de ce mois de ramadan. Ce qui porte à  quatre (4) les cas de décès enregistré depuis la naissance de ce quartier en 1987.
« Les services techniques de l’Office Nationale d’Assainissement (ONAS) tardent à intervenir sur le terrain, ne déployant  que quelques agents de surveillances sur place.
L’indifférence des autorités amplifiées par le drame de l’UGB géré avec diligence nous étonne également. Une plainte pour non assistance à des personnes en danger trotte dans les esprits.
Une marche de protestation a été déjà organisée. Cependant, l’émission radiophonique entre tous les acteurs concernés aurait du résoudre cette équation de faire toute la lumière. Hélas ! ».

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.