Louga session 2018: Des bonds importants enregistrés au BEFEM et au BAC cette année.

Interpellé sur la percée des écoles franco-arabes, l’inspecteur d’académie Bouh FALL qui provient de kedougou et qui vient de boucler une année à la tête de l’IA de Louga a lié le phénomène au sérieux et à la concentration des potaches de ces établissements comparés aux élèves de l’enseignement générale distraits par des loisirs incontrôlables. M. FALL commettait à l’intention de la presse les résultats enregistrés dans la 8e région administrative du Sénégal après la proclamation officielle des résultats du BEFEM et du BAC, ce samedi 04 août 2018 dans la salle de réunion de l’inspection.

Pour lui,  Notre région a fait des bonds importants au BEFEM avec 48.49 cette année contre 40.78 l’an passé et 42.03 au BAC avec 10 points d’écart soit 32.03 en 2017. Sur le seul cas de fraude constaté cette année, l’inspecteur d’académie attend la réaction de l’office du BAC habilité à se prononcer sur ce sujet.

Toutes fois, il a tenue à souligné les conséquences dramatiques sociales qui vont poursuivre le tricheur toutes sa vie. A propos du faible taux de scolarisation, M. Bouh FALL a dit: un plaidoyer national, une sensibilisation permanente locale et un recrutement conséquent d’enseignants permettront de combler ce gap.

Malgré les perturbations scolaires, les efforts déployés, l’intervention des partenaires de l’éducation nationale et les sacrifices consentis par les enseignants ont permis les performances enregistrées. Conclut-il.

 

LOUGAWEBMEDIAS.COM

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.