LOUGA : MOUSTAPHA DIOP ET ASSE DIOBÉ SYLLA ILLUSTRENT LE CHARME DE LA DÉMOCRATIE SÉNÉGALAISE PAR UNE POIGNÉE DE MAINS EN PLEINE RUE (VIDÉO)

La scène oh combien suggestive qui s’est produite vers 22 heures le vendredi 14 juillet 2017 ne passera jamais inaperçue aux yeux d’une opinion publique sĂ©nĂ©galaise joviale par essence. En tout cas les tĂ©moins de cette belle rencontre entre les caravanes en visites de proximitĂ© des coalitions « Manko Wattu Senegaal » et « Benno Bokk Yakaar » ont des motifs de fiertĂ©.
En effet les deux cortèges se sont fortuitement croisĂ©s, occasionnant criantes et frissons parmi les protagonistes et tĂ©moins de la scène non loin de la cĂ©lèbre officine « PHARMACIE KEUR SERIGNE LOUGA ». Plus prĂ©cisĂ©ment Ă  proximitĂ© du magnifique monument feu Cheikh LO, ancien dirigeant de l’ASC Pencc. L’Ă©nervement s’est ainsi invitĂ© au moment oĂą Asse DiobĂ© SYLLA a bravĂ© la foule hĂ©tĂ©roclite en direction de son « frère » Moustapha. Une accolade entre les deux personnalitĂ©s de la scène politique Lougatoise et l’orage qui s’Ă©tait amassĂ© s’est transformĂ© en bouffĂ©e d’oxygène, occasionnant une apothĂ©ose artistiquement rythmĂ©e par hasard par Papa et Cheikh dans une tonitruante « GORGUI DOLLI NU » de la sonorisation de la « Plateforme des Karimistes », mais aussi de la chanson  »Fuy mĂ©tti Louga ? Kukoy facc ? Tapha Diop » , du chanteur Lougatois Alassane CAMARA
. Pour rappel Moustapha et Asse pourtant unis par des liens de parentĂ© consanguine s’Ă©taient longtemps emmurĂ©s dans une inimitiĂ© lors de la campagne rĂ©fĂ©rendaire du scrutin du 20 mars 2016. Le contentieux avait mĂŞme atterri au bureau du Procureur. Mais aujourd’hui, c’est dans un tout autre contexte Ă©lectoral qu’ils sont revenus Ă  des meilleurs sentiments.

Lougaweb

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.