LOUGA : MANIANG FAYE ANCIEN MAIRE DE LA VILLE AU CHEVET DES SINISTRÉS DE MÉDINA GARAG‏E

« Je serai l’avocat des Fakk Deukk auprès des autorités et des services techniques »
société Le Ballet des autorités auprès des populations sinistrées du quartier Medina Garage dans la périphérie de Louga, victimes d’un incendie dévastateur se poursuit. Hier, les victimes des flammes ont eu la visite de l’ancien maire de Louga Maniang Faye qui leur a apporté son soutien, témoigné sa solidarité, non sans s’engager à être leur « avocat auprès des autorités et des services techniques pour le règlement définitif de leur situation.

C’est sans doute fort de son passage et de son expérience à la mairie de Louga que l’ex édile de la ville, Maniang Faye a fait une descente singulière dans le populeux quartier Médina Garage totalement ravagé par les flammes d’un incendie dévastateur. Sur place, l’ex maire de Louga, au-dela du soutien personnel qu’il a remis à la commission mise en place pour recevoir les secours et autres aides, a tout aussi fait des visites isolées chez certaines personnes avec qui il entretient des relations particulières depuis plusieurs années. Un acte magnifié par les populations du quartier qui semble avoir découvert en lui un avocat pour leur cause.

Car, à la suite de cette visite, Maniang Faye, visiblement très touché par le sinistre a dit avoir agi « par solidarité aux victimes qui sont des frères et amis de Louga » mais aussi décidé à se constituer « avocat des quartiers Fakk Deukk » (Habitat Spontané). Car, pour lui : « La situation des populations de ces zones est assez sérieuse pour mériter que l’on accompagne ses occupants ». Il s’est d’ailleurs spontanément constitué avocat des quartiers Fakk Deukk du fait, croit t’il, que « la régularisation de ces habitats seule permet de prévenir de tels désagréments et sécuriser les populations de ces zones ».

Ayant revisité les contours de ce phénomène qu’il semble bien maîtriser, Maniang s’est engagé à prendre langue avec les autorités et les services techniques afin qu’une « solution définitive soit trouvée à cette épineuse question des Fakk Deukk ». Pour se faire, tout en réaffirmant que sa visite dans cette zone sinistrée s’inscrit dans un cadre strictement social et moral, écartant du coup toute interprétation politique, l’ancien maire de Louga a comme suscité un nouvel espoir chez ces populations en proie aux désastres, à la promiscuité et aux menaces permanentes d’intempéries dans ces nombreuses facettes.

Lougawebmedias.com

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.