LOUGA: KHALIFA DIA ESQUIVE LES RÉCRIMINATIONS DE SES DÉTRACTEURS EN SURFANT SUR LES MASSES DU GUETH

Que ceux qui prenaient le Maire de GuĂ©oul pour persona non grata s’en dĂ©sillusionnent. Quelques semaines aprĂšs le mouvement d’humeur de la Convergence (locale) des Cadres RĂ©publicains contre le Coordonnateur DĂ©partemental de la coalition ‘’Benno Bokk Yakkar’’ Ă  KĂ©bĂ©mer, Khalifa DIA a pris son bĂąton de pĂšlerin en sillonnant toute la journĂ©e du jeudi 20 avril 2017 une bonne partie du DĂ©partement. Son objectif: tĂąter le pouls du SĂ©nĂ©gal des profondeurs en guise de concertations sur la nĂ©cessitĂ© pour le PrĂ©sident Macky SALL de faire mieux et plus pour les populations du DĂ©partement de KĂ©bĂ©mer toujours dans le cadre de ses ambitieux programmes pour un SĂ©nĂ©gal Emergent.

Telle a Ă©tĂ© la dĂ©marche de Monsieur Khalifa DIA. A travers une pĂ©dagogie qui sied Ă  l’homme, les propos liminaires qu’il a adressĂ©s aux personnalitĂ©s, religieuses notamment ont tournĂ© autour de la nĂ©cessitĂ© d’aider le Chef de l’État en lui dotant encore de la majoritĂ© parlementaire dont il aura encore besoin pour rĂ©aliser ses ambitions pour le SĂ©nĂ©gal. Il n’a pas manquĂ© de mettre en relief les qualitĂ©s intrinsĂšques de la dialectique entre gouvernants et gouvernĂ©s indissociables dans la quĂȘte permanente de l’idĂ©al auquel tout le monde aspire. Ainsi, chez Serigne Moudou GuĂšye SARR ibn Serigne Omar SARR de la famille Khadre de mĂ©rina SARR qui a reçu  Khalifa DIA et sa dĂ©lĂ©gation forte de sept Maires du camp prĂ©sidentiel, l’édile de GuĂ©oul a tentĂ© de faire saisir la nĂ©cessitĂ© de prise de conscience des dolĂ©ances permanentes de la communautĂ© pour y apporter des rĂ©ponses.

Il a relativisĂ© dans sa dĂ©marche consensualiste les Ă©ventuelles rĂ©ticences des septs Maires de Communes sur les 19 du DĂ©partement n’appartenant pas au camp prĂ©sidentiel Ă  soutenir les efforts du Chef de l’État. Selon lui, le SĂ©nĂ©gal doit demeurer uni s’il s’agit d’Ɠuvrer ensemble dans l’intĂ©rĂȘt supĂ©rieur de la nation par un dĂ©passement des clivages partisans.


Chez Serigne Khadim MBACKE Amar Fall, le petit-fils de Serigne Bara MBACKE,le marabout, a saluĂ© la dĂ©marche prospĂšre du Ministre-conseiller du PrĂ©sident de la RĂ©publique dont il a louĂ© les qualitĂ©s morales intrinsĂšques quoiqu’il l’ait rĂ©cemment connu. A Ndjite Niasse, village situĂ© Ă  3km de son chef-lieu de Commune Sagatta, les populations visitĂ©es ont exhibĂ© en guise de dolĂ©ance des installations Ă©lectriques neuves sans encore d’électricitĂ© .

A l’ultime Ă©tape de Sagatta-Gueth, notre reporter a Ă©tĂ© sĂ©duit par un systĂšme Ă©ducatif religieux fort enviable. Des intervenants Ă  la rencontre ont fait montre d’une politesse qui ne laisse guĂšre l’observateur Ă©tranger averti. Donc, pour les politiciens, porter l’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral Ă  l’aide des masses du type peut ĂȘtre tĂąche aisĂ©e. Mais Ă  condition qu’on en prenne vraiment conscience.
LOUGAWEBMEDIAS.COM

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.