LOUGA: KHALIFA DIA ESQUIVE LES RÉCRIMINATIONS DE SES DÉTRACTEURS EN SURFANT SUR LES MASSES DU GUETH

Que ceux qui prenaient le Maire de Guéoul pour persona non grata s’en désillusionnent. Quelques semaines après le mouvement d’humeur de la Convergence (locale) des Cadres Républicains contre le Coordonnateur Départemental de la coalition ‘’Benno Bokk Yakkar’’ à Kébémer, Khalifa DIA a pris son bâton de pèlerin en sillonnant toute la journée du jeudi 20 avril 2017 une bonne partie du Département. Son objectif: tâter le pouls du Sénégal des profondeurs en guise de concertations sur la nécessité pour le Président Macky SALL de faire mieux et plus pour les populations du Département de Kébémer toujours dans le cadre de ses ambitieux programmes pour un Sénégal Emergent.

Telle a été la démarche de Monsieur Khalifa DIA. A travers une pédagogie qui sied à l’homme, les propos liminaires qu’il a adressés aux personnalités, religieuses notamment ont tourné autour de la nécessité d’aider le Chef de l’État en lui dotant encore de la majorité parlementaire dont il aura encore besoin pour réaliser ses ambitions pour le Sénégal. Il n’a pas manqué de mettre en relief les qualités intrinsèques de la dialectique entre gouvernants et gouvernés indissociables dans la quête permanente de l’idéal auquel tout le monde aspire. Ainsi, chez Serigne Moudou Guèye SARR ibn Serigne Omar SARR de la famille Khadre de mérina SARR qui a reçu  Khalifa DIA et sa délégation forte de sept Maires du camp présidentiel, l’édile de Guéoul a tenté de faire saisir la nécessité de prise de conscience des doléances permanentes de la communauté pour y apporter des réponses.

Il a relativisé dans sa démarche consensualiste les éventuelles réticences des septs Maires de Communes sur les 19 du Département n’appartenant pas au camp présidentiel à soutenir les efforts du Chef de l’État. Selon lui, le Sénégal doit demeurer uni s’il s’agit d’œuvrer ensemble dans l’intérêt supérieur de la nation par un dépassement des clivages partisans.


Chez Serigne Khadim MBACKE Amar Fall, le petit-fils de Serigne Bara MBACKE,le marabout, a salué la démarche prospère du Ministre-conseiller du Président de la République dont il a loué les qualités morales intrinsèques quoiqu’il l’ait récemment connu. A Ndjite Niasse, village situé à 3km de son chef-lieu de Commune Sagatta, les populations visitées ont exhibé en guise de doléance des installations électriques neuves sans encore d’électricité .

A l’ultime étape de Sagatta-Gueth, notre reporter a été séduit par un système éducatif religieux fort enviable. Des intervenants à la rencontre ont fait montre d’une politesse qui ne laisse guère l’observateur étranger averti. Donc, pour les politiciens, porter l’intérêt général à l’aide des masses du type peut être tâche aisée. Mais à condition qu’on en prenne vraiment conscience.
LOUGAWEBMEDIAS.COM

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.