LOUGA: LE DÉPUTÉ AMADOU MBERRY SYLLA MENACÉ DE MORT

L’honorabilité parlementaire du Président du Conseil Départemental de Louga, n’est-elle pas atteinte au regard des menaces de mort par coup de téléphone anonyme dont le député est l’objet? Telle est la lancinante question qui alimente présentement les débats à Louga depuis la tombée de la nouvelle au mardi 27 septembre 2016. En effet, c’est lors de la cérémonie de ce jour de remise d’un important matériel de sonorisation et d’approvisionnement en énergie solaire à des chefs religieux aux zones rurales bénéficiaires qu’Amadou Mberry SYLLA lui-même a donné la nouvelle.
Ainsi la raison attentatoire à la vie du Député la plus prégnante dans l’opinion publique et solennellement évoquée par l’intéressé lui-même résulte de la paternité portée par Mr SYLLA à la proposition de loi sur la «criminalisation d’actes contre-nature» qui prendraient présentement de l’ampleur dans la société sénégalaise. Aussitôt informés, chefs religieux et coutumiers ne se sont pas fait prier pour apporter leur soutien indéfectible en formulant des prières de bénédiction au Président du Conseil Départemental de Louga.
À la lumière des informations qui précèdent, on est en droit de se poser la question de savoir qui faudrait-il interpeller dorénavant. Mais une chose est sûre: le justiciable Monsieur SYLLA s’assujettit au devoir de porter plainte contre X. Dans ce cas, retrouver son ou ses potentiels bourreaux devient chose aisée aussi bien pour la société de téléphonie que pour l’appareil judiciaire d’État.

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.