Logements : Les magistrats « crachent » sur les appartements du PĂ´le Urbain de Diamniadio

Les magistrats ne veulent pas des appartements que le chef d’Etat leur avait promis sur le site du PĂ´le Urbain Diamnadio. Ils veulent des parcelles de terrain et rien d’autre.

A en croire le journal L’As, samedi dernier une dĂ©lĂ©gation de l’Etat dirigĂ©e par Seydou Sy Sall, dĂ©lĂ©guĂ© de la promotion du PĂ´le urbain de Diamnadio a rencontrĂ© l’Union des magistrats du SĂ©nĂ©gal. Durant la rencontre, il a Ă©tĂ© question de logements. Selon nos confrères, la dĂ©lĂ©gation Ă©tatique aurait rĂ©itĂ©rĂ© la proposition initiale qui consiste Ă  octroyer aux magistrats des appartements. Seydou Sy Sall et sa dĂ©lĂ©gation ont procĂ©dĂ© par des simulations pour expliquer les modalitĂ©s pour l’acquisition. MalgrĂ© les explications des promoteurs, les magistrats ne veulent rien entendre. Pour eux, les 10 hectares sur le site de Diamnadio leur avaient Ă©tĂ© promis par le prĂ©sident Macky Sall depuis le 14 mars dernier. Une promesse rĂ©itĂ©rĂ©e lors de leur assemblĂ©e gĂ©nĂ©rale par le garde des Sceaux. Mais, pour les membres de la dĂ©lĂ©gation de l’Etat, il y avait un problème technique pour la construction du site que l’Etat propose dĂ©sormais des appartements. Cela a suscitĂ© la colère des magistrats qui ont affirmĂ© avoir Ă©tĂ© ballottĂ©s de promesse en promesse et de site en site. En effet, ils rappellent que les parcelles de la CitĂ© Keur Gorgui leur Ă©taient allouĂ©es par l’ancien rĂ©gime avant que Me Wade ne dĂ©cide d’y construire la permanence de son parti et de vendre le reste. Ensuite, une autre proposition sur une partie du camp Leclerc de libertĂ© 6. Le site i a Ă©tĂ© cĂ©dĂ© par le rĂ©gime actuel aux Marocains.
Ne pouvant plus supporter cette situation, les magistrats menacent de se faire entendre. Une rencontre de dernière chance est prévue entre leur syndicat le président Macky Sall.

Tété Diatta

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.