Linguère:Me Amadou Ka se félicite de la victoire du « Oui » au détriment du « Non »

Apres une victoire éclatante du courant du OUI dans le département de LINGUERE avec un pourcentage de 80,11%, les responsables politiques de la localité ne cessent de montrer leur satisfecit et tirer les enseignements issus de ce scrutin référendaire. Le président du conseil départemental de linguère ME Amadou KA qui a dirigé le comité électoral départemental n’est pas en reste, Il a exprimé toute sa satisfaction lors d’un point de presse tenu dans son domicile à dahra djoloff.
Le PCA du port autonome de Dakar est revenu largement sur les résultats obtenus le 20 mars dernier. Sur les 102 774 inscrits, 46535 électeurs sont effectivement allés aux urnes. Le courant du OUI a engrangé 37280 VOIX contre 8777 VOIX pour le NON. Pour me KA cette performance a été possible grâce à l’implication de tous les responsables du parti APR en collaboration avec les alliés du PS, de l’AFP, de la LDMPT. « Le travail remarquable élaboré par les responsables a permis de rafler tous les bureaux de vote, le Djoloff dit OUI et s’engage résolument à accompagner le Président SALL » précise Me Ka avec fermeté.
Il n’a pas manqué de remercier toutes les populations du djoloff particulièrement celles de dahra qui ont massivement voté oui et à juste titre car Macky sall a entrepris beaucoup d’actions dans le djoloff. Dans le cadre du PUDC plusieurs forages sont entrain d’être construits pour régler définitivement le problème de l’eau dans la zone sylvopastorale. Sans compter la clôture du ranch de dolly et les pistes de production pour désenclaver certaines localités. Alors pour me ka toutes ces raisons font que djolof vote oui
Revenant sur les reformes et la stratégie de campagne électorale le coordonnateur dira que « notre stratégie a vraiment porté ses fruits » il fallait impérativement rencontrer tous les imams, chefs religieux et autres porteurs de voix pour leur expliquer le projet des 15 points de la reforme constitutionnelle. Ensuite faire des visites de proximités jusque dans les villages les plus reculés du département. Cela pour couper court à la désinformation et l’intoxication véhiculé par les tenants du courant du non. Ils savaient qu’ils ne pourront pas convaincre les électeurs alors ils ont versé dans les discours mensongers a t-il souligné.
Le président du conseil départemental de linguère a fini par lancer un appel aux responsables et militants de la mouvance présidentielle. « Le referendum est derrière nous maintenons ensemble le cap et travaillons la main dans la main pour remporter les élections législatives et par ricochet accorder au Président SALL une majorité confortable à l’assemblée nationale. »
Ndéye Mingué SECK

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.