Linguère:l’ex senatrice liberale Ndatè Ndiaye Sarr brise le silence du parti dèmocratique sènègalais.

Depuis la cinglante défaite du parti démocratique sénégalais au soir des élections présidentielles remportées par la coalition Benno Bok Yakaar,les libéraux particulièrement ceux résidant dans le département de Linguère sont muets et presque invisibles.

Pour rompre avec ce mutisme profond, l’ex sénatrice de la République Ndatè Ndiaye Sarr a brisé le silence. Dans un entretien accordé à Djoloffactu, elle est revenue sur la vie du PDS dans le département de Linguère avant de donner son avis sur la situation politique du pays.

Abordant le premier point, la secretaire gènèrale communale des femmes libérales se désole de ses ex frères et sœurs libéraux qui ont transhumé vers le parti au pouvoir. « Malgré la liste des départs qui est loin d’être exhaustive nous reconnaissons que la situation du parti est certes délicate mais facile à transcender» rassure-t-elle. Notre interlocutrice poursuit pour dire que des visites de proximitè, des rencontres sont envisagées dans les prochains jours afin de redynamiser le parti.

Après neuf mois de gouvernance, l’ex sénatrice tire un bilan négatif de l’actuel gouvernement. « son programme ’’ yonu yokoutè’’ ne s’est pas encore rèalisè pour dire que c’est un échec total de la part du nouveau règime  occasionné  par un parti mal structuré ou des querelles de positionnement animent ses alliés »soutient-elle.

Ndatè Sarr Ndiaye d’ajouter que « les populations sont déçues de l’actuel régime qui ne se soucie même pas de ses aspirations avec la flambée des denrées de premières necèssitè,l’incapacité de trouver des solutions face aux  inondations et la coupure intempestive de l’électricité entre autres» poursuit-elle.

Pour sa réaction des audits déclenchés à l’ endroit de ses frères liberaux, elle s’inquiète de «la manière sélective que l’on procède pour accuser des gens blancs comme neige ».L’ex sénatrice pense que c’est une façon pour Macky Sall et son  gouvernement de cacher son incapacité à répondre aux attentes des sénégalais.

Au sujet de l’arrestation de Me El hadji Amadou Sall, la deuxième adjointe à la mairie de Dahra reconnait que la présidence est certes une institution mais condamne fermement cette arrestation car  pour elle c’est un recul de la démocratie qui se fonde sur une liberté d’expression dont maitre Abdoulaye Wade fut le précurseur.

La secrétaire réitère son engagement à rester dans le Parti Démocratique Sénégalais derrière son frère Habib Sy pour renverser la tendance d’ici les prochaines élections.

En fin Ndatè Ndiaye Sarr invite tous les libéraux à conjuguer leurs forces pour redorer le blason du Parti Démocratique Sénégalais dans le département de Linguère.

Ndèye Minguè SECK

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.