Conscientes que la loi 67-04 du 24 février 1967 est contre les gaspillages dans les cérémonies familiales,les femmes du département de Linguere ont mis sur place une plateforme dénommée Eutou Jigenou Djoloff pour lutter contre les gaspillages dans les cérémonies familiales.Sous l’initiative de la présidente de la dite plate forme, Madame Fatou Binetou Diop ,l’une des initiatitrices d’un tel engagement à présidé ce samedi à Dahra Djoloff la journée de lancement de Eutou Jigenou Djoloff .Au cours de la manifestation des imams,des autorités locales,des guides religieux,les jeunes,des femmes des 04 arrondissements du département de Linguere ont pris part à la rencontre.Des imams à l’image de Malick Mbengue,de Mor Faty Sall se sont succédés au micro pour manifester leur adhésion,leur satisfaction vu la volonté sociale ,humaniste et religieuse des femmes du département de Linguere qui promettent d’éradiquer le fléau qu’est le gaspillage dans les cérémonies familiales.A en croire les imams Mbengue et Sall,les gaspillages dans les cérémonies familiales sont bannis par la religion musulmane non sans demander à l’assistance à s’approprier de ce combat pour ensuite relayer le message partout dans le Djoloff.Quant à la présidente de Eutou Jigenou Djoloff Fatou Binetou Diop,dans sa communication,a remercié le déplacement des imams,des chefs religieux,du parrain Abdou Diaw et ses camarades femmes dans le but de leur accompagner dans leur combat.Revenant sur le sens de la journée,Fatou Binetou Diop dira que les femmes du Djoloff voire celles du pays sont très braves,malgré tout, elles n’arrivent pas à atteindre l’objectif visé c’est à dire l’autonomisation des femmes à cause des gaspillages dans les cérémonies familiales.Selo’n toujours madame Fatou Binetou Diop,vu cette situation,les femmes du département de Linguere se sont donnees rendez-vous ce samedi 14 Mai 2022 à la place publique de Dahra Djoloff pour la mise en place d’une plateforme dénommée Eutou Jigenou Djoloff pour discuter et échanger les stratégies à prendre pour lutter contre les gaspillages dans les cérémonies familiales ce qui a été le noeud de la dite plate forme.L’etape de Dahra Djoloff constitue le lancement de la plate forme, ensuite, elles comptent mener des séances de sensibilisation ce à travers toutes les communes du département de Linguere,dans les villages,les quartiers afin d’atteindre le maximum de cibles pour les emmener à s’engager dans la lutte contre tout ce qui est forme de gaspillages dans les cérémonies familiales.Dans la même lancée,Fatou Binetou Diop ajoute qu’il leur faut aussi trouver des stratégies pour l’autonomisation des femmes,le développement des femmes.Pour arriver à ces objectifs,Fatou Binetou Diop et compagnies promettent deux concepts à savoir une femme -un champ et une femme -un mouton car le Djoloff est un territoire d’élevage avec ce concept,cela permettra d’augmenter le cheptel,de faire les femmes du département de Linguere de vrais entrepreneurs a soutenu Fatou Binetou Diop.Mieux , à l’en croire,le consommer local sera de mise à l’aide des caisses de solidarité qu’elles gaspillent dans les cérémonies familiales a t-elle laissé entendre.D’apres la présidente de Eutou Jigenou Djoloff,si elles arrivent à orienter ces épargnes dans les caisses de solidarité,cela encourage les femmes de s’autonomiser financièrement ellles mêmes.Très optimiste nous dit Fatou Binetou Diop vu la collaboration des imams,des chefs de villages,des guides religieux.Et cette dernière de dire qu’une loi interdisant le gaspillage dans les cérémonies familiales est reconnue dans ce pays ,donc les autorités de tutelle doivent faire tout qu’elle soit effective dans le département de Linguere.L’aide des maires et du président du conseil départemental de Linguere tout le monde doit s’y mettre.La député Anya Mbengue présente à la rencontre,se dit très satisfaite de l’initiative et déclare son adhésion non sans promettre de transmettre ce vœu des femmes du Djoloff sur la table du bureau de l’Assemblée nationale afin que ses collègues le relaient dans leurs départements respectifs en vue de la généralisation de la lutte contre les gaspillages dans les cérémonies familiales.A l’issue de la manifestation,au nom des femmes du Djoloff, un mémorandum a été lu par la dame Anta Ndiaye .Dans ce mémorandum qui sera présenté au Préfet ,les braves femmes de Linguere ont demandé au Préfet son accompagnement dans la limite de ses fonctions dans ce combat . Également dans ce mémorandum,les femmes du département de Linguere sollicitent au chef de l’exécutif départemental à transmettre à qui de droit le présent mémorandum.Concernant les élus locaux du département de Linguere,les femmes, à travers ce mémorandum invitent ces derniers à porter le combat à l’hémicycle pour une application stricte de la loi sur les gaspillages dans les cérémonies familiales.

Samba khary Ndiaye Linguere

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Concert casseroles à Dahra et à Linguere,des jeunes favorables à l’appel  de Sonko réclament la libération des détenus politiques.

L’appel du leader du Pastef  Ousmane Sonko a été entendu par des jeunes de la ville …