Linguère : Thiarny-Coalition Benno Bok Yaakaar- Les affrontements lors de l’installation du comité électoral ont occasionné 03 blessés dont un dans un état grave

La tension était montée, avant-hier Thiarny lors de l’installation du comité électoral de la coalition Benno Bokk Yaakaar. En effet, les militants du maire de la ville, Maham Ka, responsable de l’Urd et ceux de l’Alliance pour la République, favorables à Me Daouda Ka, adjoint au maire se sont donné à un spectacle de ring.
Suite à un désaccord entre le maire et son adjoint sur le choix du nombre qui doit siéger pour l’installation dudit comité, les militants des partis alliés de la coalition Bby se sont venus en mains. Armés de couteaux, coupe-coupe, entre autres armes ces derniers se sont livrés à une bataille sans merci.
Dans cette commune de Thiarny le PS, l’Urd et l’Apr forment la coalition Bby. D’après une source sure, le maire a ordonné à chaque parti d’envoyer 4representants pour assister à la rencontre. Ce que Me Daouda Ka et Ousmane Sorry Ka, tous deux responsables de l’Apr ne pouvaient pas entendre car chacun d’eux voulaient choisir 4délégués.
Ce mal entendu a, par conséquent occasionné des blessures de 03 personnes, appartenant au camp de Me Daouda Ka.
Si ce dernier menace de porter plainte dans les jours à venir pour coups et blessures volontaires, Demba Doulo Ka, un proche collaborateur du maire balaie d’un revers de la main toutes ces accusations. Pour lui, il n’y a personne de ses camarades n’était armé d’armes blanches.
Malgré ce désaccord entre alliés de la coalition de la mouvance présidentielle, Maham Ka a pu mettre sur-pied son comité électoral.
Me Daouda Ka, ne reconnaissant pas ce comité, entend lui aussi monter une structure parallèle dès son retour à Thiarny.
Suffisant pour dire que dans le fief du ministre d’Etat Djibo Ka, la coalition Bby ira en ordre dispersée aux élections législatives.

Djoloffactu

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.