Linguère : Soif à Thiankhé, ce village qui risque d’être rayé de la carte géographique du département crie sa détresse.

 L’eau devient une denrée très rare dans le village de Thiankhé, une localité située dans l’arrondissement de Yang Yang.  Aujourd’hui, les populations ont en commun la même obsession  qu’est la  soif. A l’origine, l’unique point d’eau perdu à 2 km de Thiankhé fait du tarissement son principal état. Et malgré ses  45 m de profondeur, le puits aura vu sa nappe baisser quotidiennement. Au grand dam des 250 âmes qui peuplent Thiankhé et qui sont abonnées à une recherche permanente du liquide précieux. Devenue la seule activité quotidienne des jeunes, femmes, vieux, qui, abandonnés à eux-mêmes, ne savent plus à quel saint se vouer. Surmontées par l’état des évènements, les populations de Thiankhé par l’intermédiaire du porte parole Baba Sankhé, lancent un vibrant appel au tout nouveau gouvernement sénégalais afin que l’eau coule abondamment dans cette partie du pays qui a  soif. Et Baba Sankhé de dire que cette situation de pénurie d’eau à Thiankhé a déjà porté un coup dur à l’existence quotidienne des populations. C’est comme si Thiankhé est collé à la douleur. En effet d’autres maux se greffent au manque d’eau car ses populations ne connaissent pas la case de santé sinon que de nom. Elles ignorent aussi les avancées technologiques à savoir l’électricité. Pire encore, pas de pistes praticables d’où un enclavement inédit. Par conséquent ce sont les femmes qui paient un lourd tribut de cette situation, lors de Leur évacuation pour accouchement. Si la situation persiste, Thiankhé pourrait être rayé de la carte géographique du département de Linguère.

Salla Ndiaye,correspondant à Linguère.

1 commentaire

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.