L’épisode de la visite d’ Aliou Sall à l’association des maires du département de Linguère est loin de connaitre son épilogue et les commentaires vont bon train.
C’est un Moussa Ndiaye très en verve qui est sorti de sa réserve pour dire ses quatre vérités au député Adama Sow non sans manquer de faire une précision de la rencontre des maires du département de Linguère avec Aliou Sall pour la course la présidence de l’association des maires du Sénégal.
Adama Sow doit comprendre que nous ne sommes pas des moutons de panurge ou de la marionnette
Le maire de la commune de Thiamène-Pass s’est dit très indigné d’entendre le député Adama Sow qui se confiant à la presse de déclarer que s’est lui qui a servi d’intermédiaire à Aliou Sall pour qu’il puisse rencontrer les maires de la commune de Linguère. « Je voudrais apporter un démenti formel par rapport à ses propos. Parce que dit-il après avoir vérifié que le département de Linguère n’avait pas de candidats, qu’il a eu à discuter avec Aliou Sall pour nous rencontrer, je dis que ce n’est pas correcte de sa part » se désole-t-il. « Ou encore quelle est la véritable source qui renseigne que le département de Linguère n’a pas de candidat ? »  s’interroge-t-il.
Moussa Ndiaye tient à préciser que c’était à l’issue d’une assemblée générale des maires du département,tenue le 27 Décembre 2014 à Warkhokh qu’il a été retenu que n’importe le candidat qui voudrait bénéficier de notre soutien pour briguer le poste de l’AMS, devrait impérativement se présenter dans le département et essayer de discuter avec nous de son programme. « Alors si le député se lève pour dire qu’il est derrière tout ça est indigne d’une autorité » martèle le maire avant de rappeler à ce dernier qu’ils sont assez responsables pour accepter de s’ériger en moutons de panurge ou comme une marionnette.
Alioune Sall n’a jamais dit qu’il est le candidat du parti et qu’on votera pour lui lors du renouvellement
En tout cas, il y’ a lieu de se demander si certains maires du département de Linguère n’avaient pas bouché leurs oreilles lors de leur auiance avec Aliou Sall. En effet, si l’on en croit toujours à l’édile de la commune de Thiamène-Pass, le maire de Guédiawaye n’a jamais prononcé durant la rencontre avec ses collègues de Linguère qu’il est le candidat et qu’on votera pour lui le jour du renouvellement.
Selon Moussa Ndiaye, Aliou Sall avait dit pour justifier sa visite au Djoloff: « Je retiens que je ne suis pas le candidat de mon parti ni le candidat proposé par Macky Sall. Je suis venu ici et je suis en train de faire le tour du Sénégal comme Macky Sall l’avait fait avant d’être élu pour vous demander de m’apposer sur cette feuille vos signatures pour qu’au moment du choix de l’unique candidat du parti, que je puisse convaincre le président Macky Sall que j’ai fait une tournée nationale et ces signatures la matérialiseront parce que j’ai entendu qu’il y’ aurait d’autres candidats en lice».
En clair, M. Ndiaye se veut être cohérant dans sa démarche et invite à ses camarades qui ont saisi autrement l’objet de la visite du frangin du président de la république à faire raison gardée.
Moussa Ndiaye se démarque de tout soutien d’Aliou Sall s’il n’est pas désigné par le parti ou s’il y’ a un candidat issu du département de Linguère même si précise-t-il « avait obtenu 16signatures sur 19maires du département. Je ne voterai pas pour lui».
Ndéye Mingué SECK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Anticipée de philosophie : 155. 111 candidats à la quête du premier diplôme universitaire

L’épreuve anticipée de philosophie pour le compte de l’examen du baccalauréat sessio…