Linguère Opération « Japalanté » initiée par la Synergie d’Action pour le Développement Economique et Social, 20 ménages touchés.

C’est dans l’enceinte de la mairie de Linguère où s’est tenue ce mercredi 25 Juillet 2012, la cérémonie de lancement officiel  de l’opération JAPALANTE déclenchée par une association dénommée  SADES (Synergie d’Action pour le Développement Economique et Social) en collaboration avec  d’autres associations de jeunes de la place pour venir en aide aux familles nécessiteuses surtout en cette période de Ramadan. Cette cérémonie placée sous le sceau de la solidarité a été présidée par le chef de l’exécutif départemental Guedj DIOUF en présence du secrétaire municipal, des membres de la SADES ainsi que les populations venues nombreuses magnifier l’action. Le coordonnateur de La SADES Pape Maguette Lecor a remercié solennellement le préfet de Linguère pour sa disponibilité et son engagement à côté de la jeunesse de Linguère pour combattre et réduire définitivement la pauvreté dans la localité. Monsieur LECOR a ensuite tiré un chapeau aux bonnes volontés qui n’ont ménagé aucun effort pour que cet évènement soit une réussite totale.

Prenant la parole la secrétaire municipale de la ville de Linguère nouvellement affectée Madame Hanne représentant le maire de Linguère Habib SY a salué la noble initiative de la SADES et souhaite que des actions similaires soient élargies afin de toucher au grand maximum les couches vulnérables.

Le préfet Guedj DIOUF lui, a l’intime conviction que cette solidarité est venue à son heure. « Nous ne pouvons pas réparer les inégalités sociales mais nous devons,  comme l’a recommandé Dieu avoir le sens du partage afin d’appuyer les plus faibles » arguera t-il devant l’assistance. Pour Guedj DIOUF la SADES est un modèle d’association qui s’est toujours distinguée dans sa participation active et responsable pour un développement harmonieux du terroir.

Le porte parole des bénéficiaires, Pape Top a vivement remercié la SADES avant de prier pour que ces actions soient pérennisées car la plupart d’entre eux croupissent dans la pauvreté et ne peuvent pas tendre la main.
Le préfet a finalement procédé a une remise symbolique des vivres et  les quelques 20 chefs de ménage présents à la cérémonie ont reçu chacun 01 sac de riz, 05 litres d’huile, 02 kilogrammes de sucre et sachet de datte.

Le Président de SADES Momar Talla BEYE absent lors de la cérémonie pour des raisons professionnelles s’est félicité du déroulement de l’opération JAPALANTE et déclare que ce n’est qu’un début car l’association nourrit de réelles ambitions pour lutter contre la pauvreté dans le DJOLOF. Il a aussi remercié toutes les bonnes volontés qui ont contribué de près ou de loin à la réalisation de cette action de solidarité hautement louable.

                                  
 

Mamadou Mangane, correspondant a Linguere

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.