Linguère-Navétane 2016 : championnat et coupe du maire zone B, Jamm Ji bat Jappo 2-0 et Mandèm bat deggo sur le même score

Désormais monte la tension footballistique à tous les niveaux et tournois aux différentes compétitions en vue de nouveaux titres. Pour ainsi dire, il s’agit pour les formations sportives de vaincre ou disparaître pour ne reparaître que la saison prochaine. Ainsi va et se rythme le football saisonnier populaire sénégalais. Cet après-midi a encore offert une belle illustration des réalités qui précèdent.
Ainsi, en première heure, l’ASC Jamm Ji a conquis sa qualification en 1/4 finale zonale aux dépens d’un Jappo vraisemblablement affaibli qui a encaissé 2 buts. En 1ère mi-temps, Mame Cheikh FAYE du Jamm Ji a ouvert le score. En seconde période Abdoulaye SALL a doublé la mise. Suffisant pour ceux du quartier Thiély de notre confrère Magatte SIMAL du Djolof-FM de revenir à la course pour la conquête du titre de champion zonal.

La seconde heure a, quant à elle, été plus spectaculairement vécu par un public sportif venu nombreux de Nguith et de Linguère. La première mi-temps s’est avérée plutôt soporifique. Pas de but marqué malgré la passion qui s’est déployée de part et d’autre, allant même jusqu’à obliger l’excellent arbitre Mansour GAYE à interrompre par moments le jeu pour y remettre de l’ordre. Si bien que tout est définitivement rentré dans l’ordre en seconde période. Celle-ci a longtemps été livrée dans le suspens. Mais celui-ci a été interrompu lorsqu’à la 88ème minute de jeu. Alors qu’on s’attendait aux tirs aux buts, le jeune talent Moussa CISSÉ a ouvert le score par reprise de volée sur un coup franc millimétré de son coéquipier du Mandèm Mamadou FAYE. L’apothéose et l’enthousiasme des supporters de l’équipe coachée par le duo Ibou Ndiaye/Thiobane BEYE s’est emparée un moment du stade.

Et ce n’est pas fini. Car c’est au moment où ceux du Deggoo, jouant leur va-tout tout haut, ont exhibé leur vulnérabilité d’encaisser un second et dernier but par une balle de contre marquée par Abdoulaye GADJI, lobant le gardien adverse. Cette victoire du Mandèm met hors-course de respectables joueurs du Deggo qui ne joueront pas l’alléchante Coupe du Maire Aly Ngouille NDIAYE en 2016.
Amidou Sidibé COUNDOUL, Linguère pour LOUGA WEB MEDIAS

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.