LINGUÈRE L’OFOR va construire 180 forages

L’eau demeure et reste une denrée très rare dans les foyers ruraux. Pour combler le besoin en liquide précieux au profit des populations rurales et du bétail, les autorités étatiques ont décidé de construire 180 nouveaux forages d’ici 13 mois.

L’annonce a été faite par le Directeur général de l’Office des forages ruraux (Ofor), Lansana Gani Sakho, qui était en visite dans le département de Linguère dans le cadre de l’inauguration d’un nouveau forage à Barkedji. Le but de la visite du Dg, c’est de discuter avec les populations sur les problèmes hydrauliques et de s’enquérir de l’état du nouveau forage. Ce nouveau forage construit par l’État du Sénégal dont la profondeur est de 258 m avec un débit de 82m3/h. À signaler que ce nouvel ouvrage hydraulique vient remplacer celui dont la nappe est tarie depuis 07 mois. À cette occasion, les populations ont vivement remercié le président Macky Sall qui lors de la panne de l’ancien forage avait instruit le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Mansour Faye, de construire le plus rapidement possible un nouveau forage. Et voilà, aujourd’hui, un rêve devenu une réalité.

Emboitant les pas des bénéficiaires, le Maire de la Commune de Barkedji, Amadou Hounel Sow, a félicité tous les fils de Barkedji établis à Dakar, le ministre de l’Industrie et des Mines Ali Ngouille Ndiaye , le cadre unitaire de Barkedji qui ont payé des bennes d’eau en vue de chasser la soif des populations pendant un mois et demi qu’a duré la panne du forage. Il a aussi évoqué l’état de la pompe qui n’est pas en mesure de fournir correctement de l’eau au château d’eau.

Le Sous-préfet de Barkedji, Albert Sarr, a félicité les membres du Comité de gestion sortant dont le mandat est arrivé à terme. « La panne de l’ancien forage n’est pas due à un problème de gestion mais faute de tarissement de la nappe », souligne t-il. Le Directeur général de l’OFOR, Lansana Gani Sakho, a promis d’offrir une nouvelle pompe au forage de Barkedji pour la fourniture correcte de l’eau. Il a également remercié toutes les personnes de bonne volonté qui ont apporté leurs secours lors de la panne de l’ancien forage. L’OFOR, selon ce dernier, prendra toutes les dispositions nécessaires pour le bon fonctionnement du nouveau forage de Barkedji. Le moins que l’on puisse dire, la soif devient un vieux souvenir pour les populations de la Commune de Barkédji.

Samba Khary Ndiaye (Correspondant à Linguère)

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.