On ne le dira jamais assez,les femmes des 19 communes du département de Linguère sont en guerre contre les violences faites aux femmes.En effet,c’est a travers d’une marche pacifique autorisée par les services de tutelle que ces dernières ont déclaré ce samedi matin avec la dernière énergie les violences faites aux femmes. L’itineraire de la marche avait comme point de départ le portail du stade Bassirou Sidy Ndiaye de Dahra et le point de chute la Sous préfecture de Sagatta Djoloff.Pour rappel l’idée est de Pottital Jolof Sénégal International et de l’association Pour la Sauvegarde et la Promotion de la culture peulh.Malgre la forte chaleur qui sévit en ce temps ,les femmes  des  communes de Kamb, Deali, Tessekere, Sagatta Djoloff,Yang Yang ,Affe Djoloff, Thiamene Pass, Mboula entre autres sont sorties massivement participer à la marche encadrée par les forces de l’ordre.Des marcheurs ont porté des pancartes sur lesquelles ont peut lire  Non aux violences faites aux femmes,ce que Femme veut ,Dieu le veut,A travail égale , Salaire égale,Oui au maintien des Filles à l’école et Non aux mariages forcés ente autres.A l’issue de la marche au nom de ses paires Madame Mbosse Ka a fait une déclaration devant la presse.Selon elle,le Sénégal doit assurer la défense des droits des femmes ce dans tous les domaines.Et Mbosse Ka d’ajouter que c’est dans cette optique que des conseillères municipales,des enseignantes de tout bord et de GIE,toutes,en étroite collaboration avec l’association pour la sauvegarde et la Promotion de la culture Peulh se sont retrouvées dans une union des femmes du département de Linguère pour défendre les droits de la femme.Elle poursuit comme quoi, l’union des femmes du Djoloff dénonce toutes les formes de violences faites aux femmes dans le milieu.Selon toujours Mbosse Ka, l’Union des femmes du département de Linguère promet également de travailler avec les collectivités territoriales et les autorités académiques pour la scolarisation des filles et leur maintien à l’école.Le moins que l’on puisse dire dans le Djoloff,les femmes s’engagent à éradiquer toutes formes de violences faites aux femmes.

Samba khary Ndiaye Linguere

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Nécrologie : le directeur de publication de ‘’SourceA’’ Daouda Thiam en deuil

Le Gérant et directeur de publication du journal ‘’SourceA’’ est en deuil. Daouda Thiam a …