Le conseil départemental de Linguère   a remis aujourd’hui au préfet du département du matériel de protection contre la Covid-19, dans le cadre de la réouverture des classes d’examen (CM2, troisième et terminale) prévue demain et du riz destiné aux populations des 19 communes que compte le département de Linguère.

Les équipements ont été remis à l’autorité administrative Mbassa Sene par le président du conseil départemental de Linguère, maître Amadou Ka, sous la présence des autorités locales, administratives et éducatives. 

Le don est composé de 34 terme flashs, de 4 cartons de gel hydro alcoolique ( GM), 4.000 masques lavables de haute qualité, une subvention de 1.500.000 de nos francs et 50 tonnes de riz destinées aux regroupements des chauffeurs, des 19 communes et des ménages vulnérables à hauteur de 20.300.000 F CFA.

L’inspecteur de l’éducation et de la formation, Mamadou Aliou Diallo, « c’est un moment historique que nous célébrons, c’est pourquoi je voudrais féliciter le conseil départemental pour avoir compris que l’éducation est une compétence transférée. Nous étions dans l’inquiétude par ce que sans l’apport du conseil départemental, la rentrée ne serait pas possible. Je voudrais vous féliciter pour tout ce que vous avez fait pour l’école en terme de mise en position des kits sanitaires mais également de désinfection des établissements. Vu l’importance du nombre d’élèves que nous avons, il était impossible de ravitailler suffisamment en matériel toutes les écoles ».

Je voudrais dire aux enseignants à partir de demain ils vont jouer leur partition par rapport à cette guerre contre la Covid 19. Il se dit rassuré car il dit qu’il a affaire à des professionnels.

« Je me réjouis de cette cérémonie qui nous réunit aujourd’hui et qui porte une fois la marque du conseil départemental de Linguère. C’est pour la deuxième fois que je me retrouve pour procéder à une remise symbolique de dons, de matériels destinés aux populations dans le cadre de la lutte contre la Covid 19. Le président du conseil départemental a compris le message du président de la république et depuis lors il s’est toujours évertué à répondre à son appel et mobiliser les ressources du conseil départemental pour satisfaire en partie les besoins exprimés par les populations » a laissé entendre le préfet Mbassa Séne.

 Le don réceptionné va permettre de dissiper les craintes des parents d’élèves, qui redoutaient le sous-équipement des écoles lors de la reprise des classes d’examen, selon le président du conseil départemental, maître Amadou Ka.

Conscient des souffrances auxquelles sont confrontées quotidiennement les populations du Djolof en cette période de couvre-feu, il leur a offert 50 tonnes de riz réparties ainsi. Cinq tonnes pour les regroupements de chauffeurs de Dahra et Linguère, 38 tonnes de riz pour les 19 communes que compte le département de Linguère et 7 tonnes pour les ménages vulnérables.

Et d’ajouter : « cela a fait un an que le conseil départemental est en train de négocier avec des institutions financières afin de décrocher des financements, une manière de répondre aux attentes des populations. Par la grâce de Dieu, nous avons trouvé des partenaires extraordinaires en la personne de la DER (La Délégation générale à l’Entreprenariat Rapide des Femmes et des Jeunes) et du PAMECAS ((Union des Mutuelles du Partenariat pour la Mobilisation de l’Épargne et du Crédit Au Sénégal). Cette convention, une véritable bouffée d’oxygène, destinée aux jeunes et aux femmes pour un coût de 60.000.000 F CFA, a été finalement validée » dit-il.

Il se réjouit des efforts conjugués par le président de la république du Sénégal, son excellence Macky Sall pour contenir la pandémie de la COVID 19.

Il a rappelé les produits détergents qui ont été mis à la disposition des populations pour lutter contre le coronavirus, sans compter les 2millions de francs pour la réfection les salles d’isolement à l’hôpital Magued Lo et 1 million pour l’achat du matériel qui a occasionné la cérémonie d’aujourd’hui.

Il est important de signaler qu’une manne financière de 3.000.000 F CFA a été dégagée pour gonfler les caisses du compte national de la lutte contre la Covid 19.

Modou Gueye, le président du groupement des chauffeurs de Linguère, « le conseil départemental est sensible à nos difficultés rencontrés , car c’est le seul service du Djolof qui nous a soutenu ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Regardez l’inspecteur Idrissa Samb dans le 146é numéro de Pencum Djoloff

Dans le 146e numéro de Pencum Djoloff, l’inspecteur Idrissa Samb et par ailleurs Pré…