Linguère : Le budget du Conseil départemental voté à plus de 361 millions

Installation de la nouvelle mairesse de Sagatta Djoloff - 25 DĂ©cembre 2014

Le Conseil départemental de Linguère, sous la houlette de son président Me Amadou Kâ, a procédé samedi dernier à l’examen et au vote de son budget 2016. Celui-ci a été voté à l’unanimité. Il s’équilibre en recettes et dépenses à 361 199 469 FCfa. Les dépenses de fonctionnement s’élèvent à plus de 242 millions, soit environ 67% du budget, alors que les dépenses d’investissement sont à plus de 118 millions. Dans les dépenses de fonctionnement, le secrétariat et le bureau consomment plus de 85 millions, et les secteurs comme la santé, l’hygiène et l’action sociale, l’éducation, la jeunesse, le sport, la culture, entre autres, sont pris en charge pour une enveloppe d’environ 52 millions, alors que dans les dépenses d’investissement, ils occupent plus de 60 millions. Me Amadou Kâ, président du Conseil, explique que cette réunion du vote du budget fait suite à celle du débat d’orientation budgétaire. S’agissant des priorités, Me Kâ renseigne que des prévisions ont été faites pour prendre en charge des secteurs comme l’éducation, la santé, l’environnement, etc. Des recommandations ont été formulées. Elles consistent à une redistribution d’une somme de 11 millions destinée initialement aux abattoirs de Dahra, aux équipements sanitaires qui vont passer de 17 à 20 millions, aux équipements scolaires. Il a été demandé au président de déployer d’importants moyens pour une bonne formation, comprendre l’élaboration, l’exécution et le suivi du budget. Les conseillers exigent le rappel des indemnités qui était prévu en 2015. L’examen et le vote du budget se sont déroulés en présence du représentant de l’Etat, en l’occurrence Amadou Bamba Koné, préfet du département de Linguère.

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.