LinguĂšre : le budget de la commune arrĂȘtĂ© Ă  181 millions FCFA, est votĂ© par 24 conseillers municipaux

Reporté pour une première fois, faute de quorum, le projet de budget   de la commune de Linguère, est  approuvé par  la majorité du conseil municipal. Ce budget 2013 de la commune de  Linguère, s’équilibre en recettes et en dépenses à 181 millions de francs CFA. Signalons  que ce  budget  a connu une baisse de 115,6 millions de francs en valeur absolue et 63, 82% en valeur relative, à cause de non disponibilité des fonds de dotation. Présidée  par le premier adjoint au maire, Ndèye Fatma Niang, qui a remplace le maire Abib Sy, la séance budgétaire a été trop agressive. Rappelons que le maire Abib Sy, a voté par procuration, malgré sa présence à Linguère, pour des raisons que nous ignorons. Au finish, la coalition Sopi a  décroché 24   voix, dont 4 procurations. L’opposition a obtenu 19 voix dont 6 procurations et seulement 2 personnes se sont abstenues. Au sortir de la salle, chacun des deux camps, criait déjà victoire. Pour Aly Lo, un conseiller libéral’’ l’opposition a reçu des consignes strictes. Elle avait la ferme intention de bloquer le vote du budget. ‘’‘dit-il

Quant à Alpha Sarr, un conseiller municipal de Benno Siggil Sénégal ’’la première analyse est que nous avons pu faire entendre la voix de la procédure, de la légalité. Lors des sessions précédentes, on était confronté à une majorité mécanique écrasante qui n’en faisait qu’à sa tête et qui n’avait rien à faire  des procédures et règles de commande du vote du budget. On a lecture d’une certaine évolution dans ce conseil là.’’ affirme-t-il, avant de souligner que’’ nous sommes pratiquement majoritaires, le maire lui-même l’a constaté, par ce qu’il était en ballotage aujourd’hui, lui-même n’a pas jugé utile de se déplacer pour venir assister à ce revers.’’

Rien que ce conseil municipal avec une coloration politique, prouve que la bataille entre Aly Ngouille Ndiaye, ministre de l’énergie et des mines et son eternel rival, Abib Sy, maire de Linguère, sera rude pour les élections municipale qui pointent à l’horizon.

Masse Ndiaye, correspondant permanent Ă  LinguĂšre

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.