Les populations du département de Linguere ne savent plus à quel saint se vouer.En effet, la forte canicule  qui va de paire avec des coupures d’électricité récurrentes sont devenues monnaie courante dans la localité.On  ne le dira jamais assez,la température affiche depuis il y a de cela une semaine plus de  42 degrés à l’ombre causant du coup l’arrêt de plusieurs activités dans le milieu.Ainsi cette situation s’explique  par la rareté doublée de cherté de la barre de glace qui se vend à 200f voire 250f dans certaines zones dans le Djoloff.De sources dignes de foi,des matériels électroménagers sont endommagés dû à la forte canicule qui est entrain de sévir sur toute l’étendue du territoire départemental de Linguere.
A rappeler qu’il ne se passe pas trois heures de temps sans qu’il y ait délestages . Toutes nos tentatives de joindre le responsable de l’agence de la SENELEC de Linguère sont restées vaines et c’était de savoir les raisons exactes de ces coupures d’électricité .En attendant que l’électricité revienne à la normale  avec également une baisse  de la température,le Djoloff renoue avec  la gêne et la psychose.Samba Khary Ndiaye Linguere 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Linguere : Le président du Syndicat Japando Mor Ndiaye Boustane   prône le report des élections législatives et sollicite des vivres de soudure pour le monde rural

Vu la cherté des denrées alimentaires doublée des prix des aliments de bétail,le président…