Linguère : Hausse du prix du kg de poisson sec, de 300francs à 1000francs CFA

Les populations du département de Linguère ne savent plus à quel saint se vouer. En effet, le repos biologique suffit pour entrainer à travers les marchés du Djoloff la hausse du prix du kilogramme du poisson sec communément appelé « Kéthiakh ». En tout cas, notre promenade à travers des localités où abritent des marchés, nous a permis de constater véritablement que le prix du kg du « Kéthiakh » qui coutait 300f se vend à présent  à 1000f au grand dam des consommateurs qui ne savent plus à quel marché se fier. A signaler que cette rareté de poissons frais dans la localité a fait augmenter le prix du poisson frais « Yaboye » qui s’échange  entre  175f à 200f l’unité. Dans les zones rurales, le poisson sec et frais coûte très cher (1100francs le kg du poisson sec, 275francs le poisson frais).

En cette veille de Tabaski,le moins que l’on puisse dire est que les ménages goorgoorlus du département de Linguère  vivent des moments difficiles dû à la cherté du poisson sec et frais utilisés pour la plupart par des ménages.

Salla Ndiaye, Correspondant permanent

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.