Linguère : Des oiseaux granivores sèment la psychose chez les paysans .

Les paysans du département de Linguère sont dans un désarroi total. Pour cause, des oiseaux granivores sont passés par là . En tout cas  dans beaucoup de localités à l’image de Mbayène Thiasdé et à Thiankhé en passant par Déali jusqu’à Kad Ballodji,les paysans sont dans le désespoir car les champs de mil sont ravagés par les oiseaux migrateurs granivores.Mor Ndiaye Boutane est le président du Collectif des Paysans du Département de Linguère. Selon lui,  les paysans  sont fatigués, les oiseaux sont nombreux dans les champs de mil et que les paysans n’ont pas de solution ni d’appui du côté de l’Etat pour neutraliser ces prédateurs qui  ne laissent passer aucun épi de mil. Ainsi notre interlocuteur a lancé un appel aux autorités de tutelle à intervenir avant que le pire ne produise. Il poursuit en disant que le paysan n’a que son champ ; si le champ se gatte ,cela va installer des difficultés à son encontre.

Joint par téléphone depuis Linguère par Djoloffactu.com,le chef du service départemental du développement rural (SDDR) Souleymane Diouf  nous apprend  qu’il ne dispose pas de produits pour lutter contre ces oiseaux. Toutefois comme solution, il a préconisé le gardiennage des champs de mil en pratiquant des séances d’effarouchements ce qui fera peur aux oiseaux pour ensuite abandonner les lieux. Aujourd’hui toutes ces recommandations sont faites mais n’empêche les granivores poursuivent leur bonhomme de chemin .

En attendant,les oiseaux granivores hantent beaucoup le sommeil des paysans du département de Linguère qui ne dorment plus tranquillement.

Salla Ndiaye, correspondant permanent

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.