Sous la supervision de l’Adjoint au Préfet Salif BÂ, le conseil municipal s’est tenu Samedi 12 Octobre 2019 à la Salle de Délibération de la Mairie sous la présidence de l’Adjoint au Maire El Hadji Ibrahima LÔ.Introduisant son propos à la presse, M LÔ a rappelé le principe prescrit et sacro-saint de l’examen et l’adoption du Compte Administratif. Selon lui, «l’exercice, qui consiste à plancher sur l’exécution du tout dernier budget, s’inscrit de fait dans la bonne gouvernance territoriale.

 Il précède forcément en amont le vote du budget à venir conformément aux dispositions législatives et règlementaires en la matière. Nous avons ainsi travaillé conformément aux conditions de recouvrement des recettes budgétaires prévisionnelles, d’exécution des projets et les différentes contraintes y afférant. Ainsi, d’environ 500 millions prévus, le recouvrement effectif s’est limité à environs 300 millions. Cela s’explique entre autres contraintes par le fait qu’il n’y a eu aucun recouvrement prévu sur les frais de viabilisation de terrains à usage d’habitation qui avaient été estimés à 127 millions. Et cela, quoique le lotissement ait été fait et que la commission d’attribution ne s’est pas réunie durant la période. Au total, de ce qui ressort souverainement du Conseil Municipal, le budget a été sincère». Concluant son propos à ce sujet, M LÔ a exprimé sa satisfaction et ses remerciements à ses collègues municipaux qui ont constamment œuvré au triomphe de l’intérêt général au profit exclusif de la communauté mandante.Le conseil municipal a été également l’occasion, pour les élus locaux, de délibérer sur l’activité de substitution au Programme d’Appui aux Communes et Agglomérations du Sénégal (PACASEN). C’est ainsi que le Conseil a souverainement décidé de remettre pour plus tard la réhabilitation du THEÂTRE DE VERDURE compte tenu des contraintes relatives au PACASEN. En lieu et place, les Conseillers Municipaux priorisent, pour 24 millions du PACASEN, l’aménagement du stade municipal en 2019, en 2020 et 2021, respectivement 54 millions et 100 millions vont aller à l’extension des réseaux de distribution de l’eau et de l’électricité aux nouveaux sites attribués.Enfin, le conseil a été l’occasion pour le Préfet d’installer les nouveaux Conseillers Municipaux Docteur Gora NIANG et Issa MAR en remplacement de deux conseillers municipaux appelés à d’autres fonctions incompatibles à celles d’élu d’assemblée territoriale.

Amidou Sidibé COUNDOUL, Linguère, pour lougawebmedias.com Il précède forcément en amont le vote du budget à venir conformément aux dispositions législatives et règlementaires en la matière. Nous avons ainsi travaillé conformément sur les conditions de recouvrement des recettes budgétaires prévisionnelles, d’exécution des projets et les différentes contraintes y afférant.

Ainsi, d’environ 500 millions prévus, le recouvrement effectif s’est limité à environs 300 millions. Cela s’explique entre autres exemples par le fait qu’il n’y a eu aucun recouvrement prévu sur les frais de viabilisation de terrains à usage d’habitation estimés à 127 millions. Et cela, quoique le lotissement ait été fait et que la commission d’attribution ne s’est pas réunie durant la période. Au total, de ce qui ressort souverainement du Conseil Municipal, le budget a été sincère». Concluant son propos à ce sujet, M LÔ a exprimé sa satisfaction et ses remerciements à ses collègues municipaux d’avoir constamment pour le triomphe de l’intérêt au profit exclusif de la communauté mandante.

Le conseil municipal a été également l’occasion, pour les élus locaux, de délibérer sur l’activité de substitution au Programme d’Appui aux Communes et Agglomérations du Sénégal (PACASEN). C’est ainsi que le Conseil a souverainement décidé de remettre pour plus tard la réhabilitation du THEÂTRE DE VERDURE compte tenu des contraintes relatives au PACASEN. En lieu et place, les Conseillers Municipaux priorisent, pour 24 millions du PACASEN, l’aménagement du stade municipal en 2019, en 2020 et 2021, respectivement les 54 millions et 100 millions vont aller à l’extension des réseaux de distribution de l’eau et de l’électricité aux nouveaux sites attribués.

Enfin, le conseil a été l’occasion pour le Préfet d’installer les nouveaux Conseillers Municipaux Docteur Gora NIANG et Issa MAR en remplacement de deux conseillers municipaux appelés à d’autres fonctions incompatibles à celles d’élu d’assemblée territoriale.

Amidou Sidibé COUNDOUL, Linguère, pour lougawebmedias.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Aly Ngouille Ndiaye fait annuler le concert de Wally Seck à Linguère

Les fans du chanteur Waly Seck devront garder leur mal en patience. En effet, compte tenu …