LinguĂšre : CĂ©rĂ©monie d’excellence et de reconnaissance : l’Ɠuvre de feu Djibeyrou Sow revisitĂ©e

Les jeunesses du SĂ©nĂ©gal et particuliĂšrement celles du dĂ©partement de LinguĂšre sont invitĂ©es Ă  s’inspirer du modĂšle de DjibĂ©yrou Sow. L’appel a Ă©tĂ© lancĂ© par Aly Ngouille Ndiaye, maire de LinguĂšre. C’était Ă  l’occasion de la journĂ©e d’excellence qu’il a initiĂ©e pour s’investir dans le systĂšme Ă©ducatif.
Ainsi, 88 meilleurs Ă©lĂšves du cycle Ă©lĂ©mentaire et 26 enseignants en retraite ont Ă©tĂ© honorĂ©s par le ministre de l’intĂ©rieur. La cĂ©rĂ©monie de cette annĂ©e a Ă©tĂ© placĂ©e sous le thĂšme de « l’enseignement avec les TIC, un dĂ©fi pour un systĂšme Ă©ducatif de qualité».
En choisissant Djibeyrou Sow comme parrain de la 3Ăšme Ă©dition, Aly Ngouille Ndiaye entend rendre hommage Ă  un enseignant Ă©mĂ©rite mais Ă©galement raviver la flamme des valeurs intrinsĂšques qu’incarnait l’illustre disparu.
La famille du parrain, fortement reprĂ©sentĂ© a vivement remerciĂ© A.Ng.Ndiaye sur le choix. « Aujourd’hui l’ombre de notre feu papa, Djibeyrou Sow a planĂ© dans l’esplanade de la mairie de LinguĂšre. Nous nous rĂ©jouissons du parrainage. Se fĂ©licite Diamy Sow, fille du dĂ©funt. Tous les tĂ©moignages que nous avons entendus nous vont droit au cƓur et nous rĂ©confortent davantage Ă  porter trĂšs haut son legs. « Mon pĂšre Ă©tait un enseignant chevronnĂ©, un exemple Ă  suivre» tĂ©moigne-t-elle.
La conseillĂšre dĂ©partementale a Ă©galement invitĂ© la jeune gĂ©nĂ©ration Ă  s’inspirer du modĂšle de son pĂšre pour qui, elle Ă©tait un homme intĂšgre, un intellectuel Ă©mĂ©rite et pĂ©tri de valeurs humaines.
La famille du parrain a éprouvé une grande fierté et remercié profondément le maire Aly Ngouille Ndiaye pour le choix porté ce dernier.

La rédaction

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.