Linguère : Baccalauréat 2017, le mouvement Djoloff Challenge renforce les capacités des élèves

Le mouvement Djoloff Challenge, en partenariat avec Objectif Bac a profité des vacances de paques pour gratifier les élèves en classe de terminale de la commune de Dahra des exercices scolaires. L’objectif de ces journées, selon Mamadou Mangane Mar, président dudit mouvement vise à aider les candidats pour l’obtention de leur baccalauréat. Ils étaient plusieurs élèves à prendre très tôt la salle de délibération de la mairie de Dahra où devaient se tenir deux cours magistraux. Dans la matinée, les potaches ont suivi avec intérêt le cours magistral d’Amadou Bamba Thiobane, professeur de français, conseiller pédagogique itinérant, portant sur les compétences transversales à savoir la méthodologie du résumé et de la dissertation littéraire. Et dans l’après-midi, Atou Beye, professeur de philosophie au lycée Limamoulaye de Guédiawaye a pendant plusieurs tours d’horloge a axé son intervention sur la méthodologie de la dissertation philosophique.
L’initiateur de ces cours de renforcement s’est félicité de la forte mobilisation des élèves. Mangane Mar a également rappelé que les objectifs généraux de son mouvement Djoloff Challenge consistent à s’investir dans l’éducation et accompagner les populations à la recherche d’emploi. « Je me suis dit étant jeune, il faut que j’apporter ma pierre à la construction de l’édifice ». Mieux s’ajoute-t-il, la commune de Dahra compte plus de 1000 candidats, donc choix ne pouvait pas etre plus judicieux que de venir à Dahra.

Pour la bonne nouvelle, Mamadou Mangane Mar a annoncé avoir décroché 100 bourses d’études en faveur des bacheliers du département de Linguère. Le bailleur a profité de l’occasion pour remercier tous ceux qui ont participé de près ou de loin pour l’atteinte de ses objectifs
1000 manuels de français et de philosophie ont été remis aux bibliothèques des lycées de Dahra au grand bonheur des candidats.
Le porte-parole des élèves, Ndèye Khady Ndiaye, a apprécié l’initiative du mouvement Djoloff Challenge à sa juste valeur et invite les autres bonnes volontés à suivre de même pour que le département de Linguère puisse figurer dans les rangs des lycées les plus rayonnants du Sénégal.
Pour rappel, l’année dernière, le mouvement Djoloff Challenge avait déplacé 10 répétiteurs dans le département de Linguère pour assister les élèves.
Albert Diagne et Mouhamed Ould Sow, respectivement proviseurs du lycée moderne et du lycée ex-CEM1 ont salué l’initiative de Mamadou Mangane Mar.
Ndèye Mingué SECK

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.