Vingt-cinq jeunes issus des 19 communes du département de Linguère, sont formés sur une durée de deux jours au CDEPS (le Centre Départemental d’éducation Populaire et Sportive) sur la santé de reproduction, les bases juridiques du droit humain et sur les méfaits de la drogue.

« Aujourd’hui on est à Linguère dans le cadre de la supervision de la formation des pairs éducateurs. C’est un atelier de formation pour deux jours qui s’est tenu à Linguère pour les jeunes pairs éducateurs. On a rassemblé 25 jeunes pour les outiller de compétences qui pourront leur permettre d’être des relais auprès de leurs pairs jeunes afin de les aider sur la santé de reproduction et d’éviter des substances nuisibles à la santé telles que la drogue mais aussi leur donner des bases juridiques sur le droit humain » a laissé entendre l’inspecteur d’éducation populaire de la jeunesse et de sport, par ailleurs chef service de la jeunesse de Louga, Bocar Diacko.

Mariama Ba, élève en classe de 2 nd   LC au lycée Alboury Ndiaye qui a participé à cette session de formation, « c’est une formation intéressante car beaucoup d’équivoques sur la santé de reproduction ont été levées. Aujourd’hui, nous sommes bien outillés sur la santé de reproduction, le Sida et les stupéfiants ».

Pour la coordonnatrice SR( santé de reproduction )  du district sanitaire de Linguère , technicienne   supérieure en enseignement administration , Ngoné Dièye Diène , « la formation se portait sur la santé de la reproduction des adolescents jeunes . Au sortir de cette session de formation , nous attendons que ces relais aillent démultiplier au niveau de leurs pairs , car  nous nous rendons compte  que les ados n’ont pas accès au service de soins ».

Avec l’appui des partenaires nous comptons pérenniser ces sessions de formation, ajoute-t-elle,  afin que les ados puissent accéder au service de soins .

Selon elle , la jeunesse est ciblée car c’est l’avenir . Cette jeunesse a besoin d’être accompagnée, comprise et soutenue .

Masse Ndiaye(djolofdjolof.net)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

( Vidéo)Education: le mouvement » Siggil Linguère » vole au secours des écoles de Linguère

Pour épargner les potaches de Linguère , des risques de contamination de  la pandémie de l…