La prolifération du covid-19 dans le département de Linguère, devenu épicentre dans la région de Louga, inquiète les acteurs de la santé et les autorités administratives.

Dahra-Djolof, la source du mal

Lors de cette deuxième vague de la pandémie, la liste des personnes atteintes du coronavirus s’allonge de jour en jour. Rien que dans les districts sanitaires de Linguère et de Dahra-Djolof, 218 cas, dont 22 décès, sont enregistrés depuis mars 2020 .

“La forte concentration des populations dans la commune de Dahra-Djolof , a facilité la prolifération du virus qui fait des ravages énormes”, a souligné le médecin-chef , Abdou Ndiaye

Le district de Linguère bien sourcé

Dans le bilan journalier à Dahra-Djolof, il a été recensé 126 cas, dont 10 décès liés à la covid. 85 malades sont déclarés guéris.

Dans le district sanitaire de Linguère, 92 cas de covid-19 sont enregistrés, 54 patients déclarés guéris, dont 15 au CTE de Louga et 39 à domicile. Le bilan s’est alourdi à Linguère avec 12 décès liés au covid.

Pour contenir cette pandémie, le Préfet Latyr Ndiaye a insisté sur le respect des gestes barrières.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Pegasus : les dessous d’une affaire de grande envergure

Conçu en 2013 et vendu officiellement à des organisations étatiques pour la surveillance d…