Linguère- Législatives 2017: 03questions à Abdou Thiam, tête de liste départementale de la coalition gagnante manko wattu Sénégal

Quels sont vos sentiments suite à votre après votre investiture à la tête de liste de la coalition gagnante manko wattu sénégal ?

C’est un honneur pour moi de diriger la liste départementale de la coalition gagnante manko wattu Sénégal. Je pense qu’à travers ce choix c’est toute la population du Djoloff, en particulier les jeunes qui ont été récompensés par le travail abattu depuis ans  sur le terrain. Je pense qu’aujourd’hui le PDS est en train de se rebâtir avec une nouvelle génération parce que dans plusieurs  départements beaucoup de jeunes sont investis nous avons pris une bonne décision allant dans ce sens pour assurer la relève.

Nous invitons à toute la population de faire le bon choix. Nous sommes conscients de la responsabilité et le défi qui nous attend nous pensons qu’avec un travail méthodique et approfondie nous pouvons avoir de bons résultats dans le département de Linguère.

Selon vous quelles sont les raisons qui ont fait que vous êtes propulsés à la tête de liste au détriment des autres prétendants ?

Aujourd’hui, pour l’ensemble des investitures que ce soient  dans le parti démocratique sénégalais ou au sein des autres coalitions et partis à Linguère ou dans les autres départements du Sénégal, le choix n’était pas du tout facile. Si dans un département vous avez  02 députés investis et que vous aviez plus de 50 candidats, il va s’en dire qu’effectivement, il n’y aura jamais l’unanimité. Au niveau du département de Linguère, il faut reconnaitre que je suis le seul à descendre sur le terrain à être auprès des populations, pour s’enquérir de  leurs difficultés,  à aller assister aux gamous, dans les mouvements associatifs.

Dans le département de Linguère, ce n’est pas un secret de polichinelle tout le monde le sait, je suis depuis 3 ans le seul leader du PDS à descendre sur le terrain. Voilà, aujourd’hui le travail qui est récompensé.  Je pense qu’au niveau des investitures aussi, l’ensemble des délégations qui étaient venues 14 sur les 19communes étaient d’accord pour soutenir ma candidature.

Malheureusement, les investitures n’avaient pas abouti du fait d’un incident qui avait poussé au superviseur à surseoir la séance pour enfin soumettre la situation à la direction du parti ne serait-ce que pour l’intérêt du parti.

Quel est l’appel que vous lancez à l’endroit de la population ?

Le ministre d’Etat Abib Sy a décidé de ne plus se présenter. Le parti a choisi. Je le salue au passage. Il est un frère, il a tout eu de Me Abdoulaye Wade. Je pense qu’aujourd’hui, les gens doivent reconnaitre que le parti ne se limite pas à un homme, à une famille, ni à une commune.

Le parti est une idéologie. Hier c’était Linguère, aujourd’hui c’est Dahra nous demandons à l’ensemble des populations de Linguère et du Djoloff à comprendre que la démocratie a triomphé.

                                                                                                    Propos recueillis par Ndèye Mingué SECK

1 commentaire

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.