On ne le dira jamais assez,le syndicat japando du département de Linguère qui regroupe les paysans,les éleveurs et pêcheurs de la localité est très remonté contre le gouvernement du Sénégal et ce dans le cadre de la lutte contre la covid19 .En effet,selon Mor Ndiaye Boustane président du dit syndicat, l’attente est longue et que le monde rural du département de Linguère en a vraiment besoin.Et ce dernier de dire depuis le 03 Avril 2020 ,son excellence le président de la république Macky Sall avait annoncé  la grosse enveloppe de 69 milliards pour venir au chevet des couches les plus vulnérables impactées par la pandémie du coronavirus ,hélas jusqu’ici rien.Il poursuit de souligner que paysans, éleveurs et pêcheurs issus du Djoloff ne savent plus à quel saint se vouer.Parlant du poids d’aliments de bétail alloué aux éleveurs du département de Linguère,Mor Ndiaye Boustane a jugé trop faible ,selon lui l’État devrait faire mieux.

Revenant sur la situation des paysans,le patron départemental du syndicat japando exige  l’ouverture du transport interurbain gage de faire rentrer certains paysans qui sont dans les villes afin de regagner la campagne pour ensuite préparer l’hivernage.Parlant de la dernière campagne agricole ,Mor Ndiaye Boustane dira qu’elle a été chaotique car les autorités de tutelle n’avaient pas réagi à temps d’où des paysans ont bradé leurs productions dans les marchés noirs à des prix faibles.Et Mor Ndiaye Boustane d’ajouter que les 210f le kg d’arachide que l’Etat avait fixé n’était pas favorable aux producteurs.Ainsi l’occasion saisie par Mor Ndiaye Boustane d’inviter le gouvernement sénégalais ,au vu de la pandémie de la covid19 ,cette présente campagne agricole ,le gouvernement doit distribuer des semences en qualité et  quantité suffisante aux paysans mieux de programmer pour la prochaine campagne des rendements à 250f le kg d’arachide.

En attendant le moins que l’on puisse dire,le retard de l’aide alimentaire promise par le chef de l’État Macky Sall dans le contexte de la covid19 au profit du monde rural,face à cette situation,le syndicat japando qui regroupe (paysans, éleveurs et pêcheurs) du département de Linguère se désole et sollicite les autorités à accélérer la cadence pour la survie des populations surtout démunies.Pour rappel,en tout et pour tout le département de Linguère a droit à un poids de 1577 les autoritéstonnes de riz,mais d’après certaines indiscrétions, jusque là  aucun ayant droit de la localité n’a reçu son kit.

Salla     Ndiaye Linguère

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Magal Darou Salam 2020 : Visite Honorable Alioune DIA chez Serigne Cheikh Anta Mbacke