Les récriminations de yang-yang sur l’annulation du « découpage » par macky

Les populations du chef-lieu d’Arrondissement de Yang-Yang, un village situé à 7km de la toute nouvelle et récente Commune de Mbeuleukhé, sont très remontées contre le “nouveau régime“ politique issu de la présidentielle 2012. Et pour cause, un décret qui vient d’être pris abrogeant l’érection de leur localité par Abdoulaye Wade en Communauté Rurale.

Les “gardiens du site historique“ de Yang-Yang, un patrimoine historique et culturel, ont ras-le-bol  du ping-pong institutionnel dont ils l’objet entre les deux régimes politiques de WADE et Macky. Le nouveau président, Macky Sall, est revenu par décret sur la décision de son prédécesseur pour faire de Yang-Yang un chef-lieu d’Arrondissement simple. Ainsi le Président Macky Sall, dès son installation aux commandes du Sénégal, n’a pas perdu assez de temps pour annuler le découpage qui avait fait couler beaucoup d’encre et de salive. Les habitants de l’ancienne capitale du Djolof ne veulent pas de la décision du leader de l’Alliance Pour la République (APR). Selon le vice président de la Délégation Spéciale, Seyni Sall, le découpage sous l’ère WADE était normal car il réparait un préjudice. ’’Nous demandons au président Macky Sall de revenir sur le décret qui a abrogé le découpage administratif qui a érigé Yang-Yang en Communauté Rurale. C’est normal car c’est une erreur réparée. Yang-Yang était le seul  chef lieu d’arrondissement qui n’était pas une Communauté Rurale. Nous avions commencé à bénéficier les avantages en tant que Communauté Rurale; pour jouir de pièces d’Etat Civil et d’autres formalités administratives en tant que citoyen, nous n’avions plus besoin de nous déplacer en faisant des dizaines de kilomètres. Nous demandons et supplions le président, Macky Sall de nous laisser notre communauté rurale“, a-t-il supplié.

 

 

M. ND

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.