Les deuils : un nouveau mode de recrutement politique immoral et répréhensible (par Dr Ahmadou Tidiane Niang)

Je voudrais tout d’abord présenter mes condoléances à Bamba Fall et Modou Diagne Fada  pour les pertes respectives de leur oncle et père. Que la terre leurs soit légère et que Dieu les accueille dans son paradis.

Dernièrement, la bourde de Bamba Fall suite à  la présentation des condoléances du premier Ministre avec quelque membre du gouvernement lors du décès de son oncle était écœurante  pour une cérémonie de deuil. A cela s’ajoute la sortie du Président de la république, son excellence Macky Sall pour demander à Fada de rejoindre son parti l’APR.

Il est louable et salutaire que tous les acteurs politiques, civils et religieux quel que soit leur camp se retrouvent autour d’un concitoyen qui a perdu un membre de sa famille. Pour compatir avec lui et partager sa douleur car comme on le dit souvent : le Sénégal est un et indivisible.

Par contre, vouloir  faire de ces moments une occasion pour jouer sur les cordes sensibles d’un homme fragilisé ou d’une communauté meurtri  en vue d’une récupération politique doit être condamne par tous les sénégalais quel que soit leur obédience politique. Un deuil ne peut et ne saurait être la turbine politique que veulent en faire les hommes politiques avec la complicité des religieux.

Quel société sommes-nous ? Chaque chose en son temps comme dit l’adage. Une perte humaine doit être traitée sérieusement pour l’honneur, la sympathie de la famille éplorée d’une part et s’autre part pour le respect de l’âme de la personne qui vient de quitter ce bas monde pour l’au-delà.

Nous devons vivre dans une société exemplaire ou la sympathie et la solidarité dans des moments difficiles  doit être un sacerdoce pour tout le monde. La situation es d’autant plus alarmante qu’elle semble être la nouvelle trouvaille dans les plus haute sphères de l’état .Nos gouvernants ne sont obnubiles que par un second mandat qui ne doit pas être si cher que  nos valeurs morale les plus élémentaires à savoir respecter nos morts.

Nos hommes politiques doivent être plus conscients des lieux et circonstances appropriés pour la politique. Au moment où  ils font leurs recrutements politiques il y’a des membres de la famille moins riche et moins influents qui souffrent de la perte  du cher défunt mais sont inconsidérés du fait de leurs statut socio-économiques. Ces personnes-là nous leur devons du respect quel que soit leur niveau d’influence ou économique.

Le motif principal des politiciens pour transhumer ou être dans la grâce de la république est que le pays a besoin de moi ou je vais consulter ma base tout en sachant que votre pensée préméditée fera loi quel qu’en soit les conséquences quitte a éclater votre parti d’origine ou mouvement. Entendre de telles balivernes ridicules et insultantes pour la conscience de ce qui les écoutent nous écœure.

Le pays a besoin de tous ses fils qu’ils fassent la politique ou pas. Il faut que les politiciens arrêtent leur cinéma. Il y’a plusieurs manière d’être utile à la nation et il faut apprendre à être honnête. Nul n’a  besoin de ruse ou de mensonge pour rejoindre quelque parti que ce soit parce que nous sommes en démocratie avec toute la signification que cela implique en termes de liberté individuelle.

La société sénégalaise nécessite un « ndeup » collectif comme disait le professeur Serigne Mor Mbaye. Une société ou le vol (surtout de politiciens), la calomnie, l’inégalité , l’impunité ,la gabegie , le mensonge, le manque de pudeur, le manque d’éthique et de déontologie, la récupération politique sans aucune conviction, la transhumance politique et bref  j’en passe a vraiment besoin d’une thérapie à forte dose.

Loin de nous ériger en donneur de leçons, nous avons juste constaté pour lancer un cri du cœur : il est temps pour nôtre société de se ressaisir pour orienter ses fils et petits-fils dans le droit chemin. L’émergence auquel nous aspirons ne sera qu’in slogan de plus s’il ne s’accompagne pas de valeurs républicaines et sociales solides seules gages d’une société apte à prendre en charge sa destiné.

Essayons de nous ressaisir et rectifier le tir avant qu’il ne soit tard !

Dr Ahmadou Tidiane Niang

Veterinary Medical Doctor

Master Public Health

Team Lead Microbiology

United States of America

2 Commentaires

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.