La Lèpre au Sénégal : Guédiawaye et Rufisque, zones les plus touchées

La lèpre gagne du terrain peu à peu au Sénégal. En effet, selon le docteur Lahla Fall, dermatologue et spécialiste en léprologie,  au moins 332 cas ont été notés cette année 2017. « La maladie a connu une hausse par rapport à 2010 et 2015 où ont été enregistrés respectivement 205 et 248 cas », a révélé le docteur Fall, tout en précisant que les trois chirurgiens orthopédistes ont effectué en 2016, 1.669 consultations en léprologie, 9.385 consultations en orthopédie et 714 interventions chirurgicales.

Si l’on en croit toujours le docteur Lahla Fall, la lèpre est une maladie de la pauvreté : « Il faut aller dans les foyers et sensibiliser les gens pour qu’ils aillent se faire dépister. »

Par ailleurs, les zones de Rufisque et GuĂ©diawaye ont Ă©tĂ© ciblĂ©es comme Ă©tant les plus touchĂ©es par la lèpre. La sensibilisation connaĂ®t un gros dĂ©ficit dans l’alerte des populations sur les ravages de cette maladie.

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.