Nous sommes à quelques encablures des élections législatives de 2022. Le Djolof, une vieille entité politique doit se réveiller. Certains de ces fils à savoir Bounama Sall(Dahra Djolof) ,Aniyeu Mbengue (Dahra Djolof), Ndéye Fatou Guissé ( Dahra Djolof) et Yoro Sow ( Ouarkhokh à deux pas de Dahra Djolof) ont été élus pour représenter le peuple et le Djolof en particulier .Nous pensons qu’ils auront l’élégance politique de venir au Djolof n’ont pas pour battre campagne pour leur chapelle politique Bonno Bokk Yakar mais plutôt de venir faire le bilan de leur mandat législatif.Nous ne leur demandons pas combien de fois ils ont levé la main pour voter des lois parfois controversées mais plutôt combien de fois ils ont interpellé le gouvernement ou ses représentants en ce qui concerne le Djolof et surtout le Djolof des profondeurs et non pas l’axe Dahra -Linguére.Ce n’est pas pour vous attaquer. Mais c’est notre droit le plus absolu de vous interpeller sur votre devoir de faire un bilan après un mandat. Mamadou Dia disait : « On peut renoncer à un droit et non à un devoir ». On pouvait ne pas vous interpeller mais vous vous avez l’obligation professionnelle de venir auprès des populations comme vous le faisiez pendant la campagne pour leur parler de ce que vous avez fait et de ce que n’avez pas pu faire.Le Djolof vous écoute et vous interpelle. Vous pouvez me dire que je ne suis pas le Djolof mais les Djolof-Djolof conscients vont certainement être en phase avec moi.En tout cas en ce qui concerne la Commune de Labgar nous n’avons jamais été informé d’une visite de travail d’un député ou d’un ministre de la république. Je ne parle pas des visites politiques.Le Djolof comptait 4 quatre députés, sans parler des deux ministres tous concentrés à Dahra Djolof . Nous n’avons rien contre Dahra Djolof car ceux qui savent vous diront que Dahra est né des centres de la SODESP (Société de développement de l’élevage dans la zone silvo-pastorale) avec Labgar Zone I et Mbar Toubab Zone II.Je pense qu’il soit à Dahra ,Linguère ou ailleurs dans le département le député ou le ministre doit sillonner ce dit département pour mieux connaitre les véritables difficultés des populations locales.Je vais souvent dans les profondeurs du Djolof mais la majeure partie de ces populations ne connaissent pas le nom des députés cités ici. La déduction est très simple même si je ne suis pas un bon mathématicien.En attendant votre prochaine visite nous vous informons que la route de la mort LINGUERE- KADJI-KHOL-KHOL- DODJI- LABGAR- attend toujours le bitumage. Elle est dans les vallées fossiles et occasionne à chaque hivernage des morts.Une situation terrible et horrible.Honorables, le Djolof vous interpelle….Ousmane Mangane#labgar #djolof#topoto_labgar

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Linguere : Le président du Syndicat Japando Mor Ndiaye Boustane   prône le report des élections législatives et sollicite des vivres de soudure pour le monde rural

Vu la cherté des denrées alimentaires doublée des prix des aliments de bétail,le président…