LE MOUVEMENT DES ELEVES ET ETUDIANTS REPUBLICAINS SONNE L’ALERTE(par Moussa Sow)

Conformément à la volonté du Chef de l’Etat et aux lois en vigueur, la justice sera rendue en toute circonstance, en tout lieu, à l’encontre et pour toute personne.
Fini l’impunité !
Fini le laisser-aller et le laisser-faire !
Fini le népotisme !
L’époque de la justice à mille vitesses est révolue.
Les membres du Parti Démocratique sénégalais doivent comprendre pour de bon que la République mérite plus des citoyens qui la respectent, des citoyens qui respectent sa charte fondamentale, les règlements de l’Exécutif, les lois de l’Hémicycle, les jugements et arrêts des juridictions.
Il est inadmissible que des gens embourbés de cynisme et de mesquinerie foulent aux pieds les fondamentaux de notre République.
Retrouvé sur les lieux du crime avec l’arme du crime (centaine de pneus), les velléités destructrices du Maire de DJIDDAH THIAROYE KAW restent tout à fait établies.
En reconnaissant publiquement avoir commandité des actes anti sociaux, une personne politique issue d’une famille religieuse de ce pays avoue sa forfaiture et son irrespect du peuple sénégalais qui a confié à l’honorable député une parcelle de sa souveraineté, celle-là même qui lui permet d’accomplir sa mission législatrice. Mais faudrait-il lui rappeler que les passe-droits sont révolus au Sénégal.
A Maitre Amadou SALL nous rappelons juste ces parole de Roosevelt « le courage n’est pas l’apanage de celui qui montre du doigt l’homme fort qui trébuche mais celui de l’homme qui est sur le ring et dont le visage est maculé de sueur, de sang et de boue ». Qu’il nous épargne ces déclarations philosophiquement insensées, socialement affreuses et juridiquement suicidaires !!!!!
Le Président MACKY SALL est sur le ring pour un Sénégal émergent !!
Avec Macky, la justice Sénégalaise connait ses heures de gloire et l’effectivité de son indépendance. La surprise fut d’entendre l’ancien président de la République faire appel à l’exécutif occidental pour donner son avis dans une affaire pendante devant nos juridictions et quand l’ambassadeur de la France donna son avis nous étions sidérés d’entendre ces libéraux avec à leur tête leur père dire qu’il s’agit d’une ingérence ! Paradoxal non !!
Nous avons entendu à travers la presse que les jeunes libéraux vont marcher le 23 Mars 2015 mais nous avertissons encore une fois ces fauteurs de troubles que l’Etat est là pour garantir la sécurité des personnes et protéger leurs biens. Qu’ils se le prennent pour dit nous nous constituerons en boucliers de cette République et nous allons barrer la route à tous ceux qui veulent empêcher le Président de dérouler son programme pour mettre le Sénégal sur les rampes de l’émergence.
A tous les étudiants républicains, « Quand les barbares sont aux portes de Rome, il s’impose de taire toutes les querelles byzantines ».
Coordonnateur du MEER NATIONAL
Moussa SOW

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.