LE ‘’JOOLA’’ : LA MÉMOIRE ET LE RENFLOUEMENT DE L’ÉPAVE AU COEUR DES COMMÉMORATIONS

Le SĂ©nĂ©gal commĂ©more ce samedi les 13 ans du naufrage du navire ‘’Le Joola’’ sur fond de beaucoup de questions comme le renflouement de l’épave du navire, la lutte contre l’oubli Ă  travers l’érection d’un musĂ©e-mĂ©morial.

Le navire ‘’Le Joola’’ qui assurait la liaison entre Ziguinchor et Dakar a fait naufrage dans la nuit du 26 septembre 2002 au large de la Gambie faisant prĂ©s de 2000 morts dont 22 Français. 64 rescapĂ©s ont Ă©tĂ© recensĂ©s.

Les juges d’instruction français qui enquĂȘtaient sur le naufrage ont ordonnĂ© un non-lieu, le mardi 28 octobre 2014.

Au SĂ©nĂ©gal, le dossier a Ă©tĂ© refermĂ© dĂšs 2003, la justice ayant imputĂ© la seule responsabilitĂ© de l’accident au commandant de bord, disparu dans le naufrage.

Abordant mercredi en Conseil des ministres ce 13Ăšme anniversaire du naufrage tragique du bateau le Joola, le chef de l’Etat a saluĂ© ‘’à nouveau, au nom de la nation, la mĂ©moire des victimes et (rĂ©affirmĂ©) la solidaritĂ© de l’Etat aux rescapĂ©s’’.

Macky Sall a en outre indiquĂ© au gouvernement, ’’la nĂ©cessitĂ© de poursuivre les efforts pour la prise en charge des pupilles de la nation, notamment, en matiĂšre d’éducation, de formation et d’insertion dans la vie active’’.

Le prĂ©sident de la RĂ©publique a Ă©galement demandĂ© au gouvernement de ’’hĂąter la rĂ©alisation des projets de dĂ©senclavement intĂ©grĂ© de la Casamance’’.

Les Associations des familles des victimes du bateau ’’Le Joola’’ continuent elles de rĂ©clamer toujours le renflouement de l’épave, 13 ans aprĂšs le naufrage du navire, pour rĂ©gler une ‘’question de dignitĂ© humaine’’.

’’Pour un devoir de mĂ©moire et pour soulager les familles des victimes, l’Etat doit faire tout pour sortir le bateau de l’eau’’, a dit rĂ©cemment en confĂ©rence de presse Nassardine Aidara, prĂ©sident du ComitĂ© d’initiative pour l’érection d’un mĂ©morial musĂ©e qui regroupe les trois associations de familles de victimes au SĂ©nĂ©gal.

Les associations des familles des victimes du naufrage du ’’Joola’’ ont Ă©galement demandĂ© au gouvernement de faire du 26 septembre, date du drame, une JournĂ©e nationale de souvenir pour ne pas faire passer par ’’pertes et profits la plus grande catastrophe maritime de l’humanité’’.

’’La date commĂ©morative du naufrage du Joola doit ĂȘtre une journĂ©e nationale de souvenir pour ne pas aller vers l’oubli et entretenir le devoir de mĂ©moire’’, a soutenu le prĂ©sident du ComitĂ© Nassardine Aidara qui faisait face Ă  la presse Ă  la Place du souvenir en prĂ©lude au 13Ăšme anniversaire du naufrage.

De son cĂŽtĂ©, le Collectif des cadres casamançais a annoncĂ©, mardi Ă  Dakar, avoir engagĂ© une dynamique de relance du dossier du naufrage du ‘’Joola’’ avec les questions de renflouement du bateau, de la prise en charge des orphelins, de la commĂ©moration de la date anniversaire mais Ă©galement de l’érection d’un mĂ©morial-musĂ©e Ă  Dakar.

A propos de mĂ©moire, le ministĂšre de la Culture et de la Communication a annoncĂ© le 8 septembre que le Cabinet Archi Design et AssociĂ©s a remportĂ© le concours d’architecture pour la rĂ©alisation d’un MĂ©morial du bateau ‘’Le Joola’’.

Les 2-Ăšme Prix et 3Ăšme Prix sont revenus respectivement aux cabinets Afrique de l’Ouest Architecture et Archi Art Concept, indique un communiquĂ© reçu Ă  l’APS.

La mĂȘme source rappelle que suite au lancement du concours national d’architecture pour la rĂ©alisation du MĂ©morial Bateau ‘’Le Joola’’, un jury s’est rĂ©uni le vendredi 14 aoĂ»t 2015 pour la dĂ©libĂ©ration.

Le jury Ă©tait composĂ© de deux reprĂ©sentants du ministĂšre de la Culture, d’un reprĂ©sentant de l’Ordre des architectes, de deux reprĂ©sentants des associations des parents des victimes, d’un reprĂ©sentant de la mairie de Ziguinchor et d’un reprĂ©sentant de la Primature.

Les critĂšres de sĂ©lection retenus Ă©taient la conformitĂ© du concours, l’intĂ©gration physique et culturelle, la fonctionnalitĂ©, le coĂ»t (investissement), les Ă©critures et l’esthĂ©tique de l’Ɠuvre.

Il s’agissait ‘’de rĂ©aliser un Monument symbolisant ce tragique Ă©vĂ©nement (NDLA : le naufrage du navire ‘’Le Joola’’) et d’ériger un espace de recueillement et de priĂšres’’.

Pour le ministĂšre de la Communication et de la Communication, ‘’l’érection de cet Ă©difice vise aussi Ă  symboliser la lutte contre les manquements aux rĂšgles et codes de bonne conduite’’.

Le Monument du mĂ©morial du bateau ‘’Le Joola’’ sera Ă©rigĂ© Ă  Ziguinchor.

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.