Las autorités assujetties à la déclaration de patrimoine sommées à se conformer à la loi au mois d’octobre

Le Président de la République a annoncé que toutes les autorités assujetties à la déclaration de patrimoine vont se soumettre à ce rituel à partir du mois d’octobre 2014.

Il a cité entres autres le président de l’Assemblée nationale, le président du Conseil économique, social et environnement et tous les administrateurs de crédit, ainsi que les ordonnateurs de dépenses publiques, les comptables publics et les gérants de deniers publics dont les montants sont supérieurs où égaux à un milliard de francs CFA.

‘’Toutes les mesures sont prises désormais pour que […] tous ceux qui sont redevables de la déclaration de patrimoine la [fassent] à partir du mois d’octobre […]’’, a-t-il dit.

Il s’exprimait lors de la remise du rapport annuel 2013 du Conseil économique social et environnement (CESE).

Macky Sall a rappelé avoir sacrifié à cet exercice au niveau du Conseil constitutionnel, ajoutant que toutes les autres autorités de la République sont tenues de le faire.

Il a indiqué que les déclarations de patrimoine vont être recueillies par l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC).

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.