Depuis le rappel à Dieu du khalife de Mbeuleukhé,Elhadji Moussa Dia,les oiseaux de mauvaise augure ne cessent de souffler un nom pour la succession de ce dernier.Aucun d’entre vous ne peut affirmer que cette personne que vous citez,a une fois mis ses pieds dans la mosquée ou les autres Diakas de la ville sainte à plus forte raison dirigé une prière.Un autre fait historique,le défunt khalif,de son vivant, Elhadji Moussa Dia(paix à son âme)n’a jamais prononcé son nom et pourtant il était là.Le défunt avait délégué tous ses pouvoirs à Elhadji Malick Dia Ibn Elhadji lamine Dia, premier khalif de Mame Daouda Dia.C’est pourquoi le bon Dieu nous a donné raison lors de la prière mortuaire,Au lieu de faire « 4 kabars »,ce dernier la fait avec « 3 kabars ».
Le choix du successeur d’Elhadji Moussa Dia revient à la famille Dia .
En voulant s’empresser pour communiquer,on se tue à la limite.
Nous dire que Serigne mbaye sy Abdou a intronisé le nouveau khalif nous fait rire. Car ce dernier ne peut introniser personne à tivaoune encore moins à Mbeuleukhé mais on comprend bien La jalousie met les hommes en fureur mais bon « manifester sa haine c’est trahir sa vengeance ».
Ce qui nous préoccupe en ce moment ce sont les prières pour le repos de l’âme d’Elhadji Moussa Dia et le khilafa, c’est une affaire de responsabilité.Le Khilafa ne se décrète pas, cette décision revient à la famille .
ABDOU AZIZ DIA , PETIT-FILS D’ELHADJI DAOUDA DIA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

AUJOURD’HUI: 17 septembre 2018, décès d’Aly Saleh, premier maire de Dahra Djolof

Aly Saleh est l’une des identités remarquables de la commune de Dahra Djolof qu’il a dû re…