La qualité des apprentissages reste un problème crucial en Afrique. C’est la raison pour laquelle des programmes d’évaluation citoyenne ont été mis en oeuvre dans plusieurs pays, notamment au Sénégal avec le programme Jangandoo 1 (apprendre ensemble) par le Laboratoire de Recherche sur les Transformations Economiques et Sociales (LARTES) de l’Institut Fondamental d’Afrique Noire (IFAN) de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD).

Ce programme met l’apprentissage au centre de la politique éducative. Le résultat attendu est le changement de paradigme de l’universalisation de l’éducation à une éducation de qualité pour tous.

Les résultats des enfants évalués das le cadre du programme Jangandoo ont permis de montrer qu’en 2013, 19.1% des enfants âgés de 6 à 18 ans ont réussi à des tests d’évaluation du niveau de la troisième année d’apprentissage dans différents ordres d’enseignement de base.

En 2014, l’échantillon du baromètre Jangandoo a doublé passant de 5000 ménages en 2013 à 10 000 ménages, soit 26 068 enfants de 6 à 14 ans testés à l’échelle des 45 départements du Sénégal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Linguère : Elles découvrent leur mari mort, pendu à un arbre

Les habitants du village de Bélél Héndé situé à 15 km de la commune de Labgar (département…