Djoloff : La non réduction du mandat de Macky Sall divise l’opinion politique à Linguère

Macky-Sall

La déclaration du président de la République, Mackly Sall, de faire désormais sept ans au lieu de cinq ans, initialement annoncé suite à l’avis du conseil constitutionnel, divise les partis de l’opposition à ceux du pouvoir dans le département de Linguère. En effet, si les « apéristes » se réjouissent de la décision de leur mentor, par contre, ceux de l’opposition soutiennent le contraire. Le maire de la commune de Dahra Djoloff, l’apériste Mawo Ndiaye, apprécie l’option prise par de Macky Sall de faire un septennat. En claire, d’après le premier magistrat de la ville de Dahra, le mandat de sept ans est une position du chef de l’Etat qui est le gardien de la constitution et ce dernier doit toujours respecter l’avis du conseil constitutionnel. M. Ndiaye dit être sur le terrain pour convaincre les électeurs de sa commune de voter massivement le 20 Mars 2016 pour un victoire du « OUI ». « Ceux qui opposent à la décision du conseil constitutionnel ont seulement une position politicienne » dixit Mawo.

Cependant, le responsable départemental du parti Rewmi d’Idrissa Seck dans le Djoloff en l’occurrence, Aly Saleh Diop dira que c’est de la trahison le fait de ne pas respecter le quinquennat tant déclaré à l’intérieur du pays comme à l’extérieur par Macky Sall. D’après Aly Saleh Diop, Macky Sall avait pris l’engagement devant le peuple sénégalais au moment où il cherchait le suffrage des sénégalais en 2012 comme quoi s’il est élu Président qu’il allait réduire son mandat de sept à cinq ans. Ainsi Aly Saleh Diop s’interroge : « pourquoi attendre quatre ans après pour revenir dire qu’il va faire sept ans c’est un reniement ». Selon lui, Macky Sall a réitéré sa position (mandat de cinq ans) à chaque fois mais aujourd’hui il se dédit cela n’est pas de la démocratie. Parlant du référendum du 20 Mars 2016,Aly Saleh Diop déclare que le bureau national du Rewmi ne s’est pas encore réuni en ce sens néanmoins en ce qui le concerne il va s’abstenir pour dire qu’il va boycotter le référendum car ce scrutin n’a pas de sens pour lui.

Emboitant les pas d’Aly Saleh Diop du rewmi,Abib Sy du parti démocratique sénégalais ,ancien maire de Linguère et responsable du parti libéral dans le Djoloff et leader du Mouvement Vision du Sénégal Nouveau dira sur les ondes d’une radio de la place que le référendum n’a plus de sens et que ce sera de l’argent jeté par la fenêtre. Selon toujours lui, le peuple sénégalais est déçu et que l’heure est grave quand un président de la république première institution du pays n’honore pas sa parole Abib Sy ne s’est pas arrêté là alors il lance un appel pour un boycott massif du référendum du 20 Mars prochain.

Sala Ndiaye, Correspondant Djoloffactu

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.