Selon l’inspecteur départemental de l’élevage, Mamadou Moustapha Cissé,  la grippe équine a déjà 408 ânes dans le département de Linguère. Il indique que les ânes en divagation sont les plus touchés par cette maladie causée par de forts vents accompagnés de poussière.

Ces animaux accélèrent la propagation de la maladie en sillonnant les marchés hebdomadaires et les points d’eau Pour limiter les dégâts, le service départemental de l’élevage a pris des mesures telles que la sensibilisation des propriétaires, à travers les radios communautaires, l’isolement des ânes touchés et la destruction des cadavres.

Mamadou Moustapha Cissé a tenu à préciser que la grippe équine est guérissable

Un commentaire

  1. Lors de la Foire de l’Elevage du 5 au 7 avril dernier, l’Inspecteur des Services vétérinaires a produit une excellente communication sur la santé animale. Quand bien meme un accent particulier fut mis sur l’élimination de la peste des Petits Ruminants, il a néanmoins souligné l’urgence et l’importance d’une campagne de communication permanente afin de garantir une santé au cheptel. Les ânes tout comme les chevaux occupent une place importante dans l’économie locale étant les principaux moyens de traction et de transports de la zone sylvopastorale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Urgent : CDC, exit Aliou Sall

Alors que ses partisans s’érigent pour empêcher sa démission, Aliou Sall a pris sa décisio…