Korité 2018 : oignons et pommes de terre à gogo

Les stocks d’oignon et de pomme de terre disponibles dans les principales zones de production du pays augurent d’un bon approvisionnement du marchĂ© Ă  une semaine de la cĂ©lĂ©bration de la KoritĂ©, fĂȘte musulmane marquant la fin du jeĂ»ne musulman, a soutenu Alioune Sarr, ministre en charge du Commerce.

Le niveau des stocks d’oignon et de pomme de terre, dans les zones de production du nord et dans les Niayes, permet d’ĂȘtre rassurĂ© sur la satisfaction de la demande des consommateurs pour les besoins de la fĂȘte de la KoritĂ©, a-t-il notamment laissĂ© entendre lors d’une tournĂ©e effectuĂ©e jeudi Ă  Dagana, dans la rĂ©gion de Saint-Louis (nord).

Le ministre du Commerce, du Secteur informel, de la Consommation, de la Promotion des produits locaux et des PME, a Ă©galement a Ă©galement donnĂ© des assurances concernant la maĂźtrise de l‘inflation, Ă©voquant par exemple un prix de cession du kilogramme de l’oignon Ă  plus de 350 francs CFA.

A cet Ă©gard, il a mis en garde contre toute forme de spĂ©culation et prĂ©venu les spĂ©culateurs Ă©ventuels qu’ils s’exposent Ă  des sanctions.

« Le gel des importations d’oignon et de pomme de terre, fait partie des mesures prises par l’Etat pour permettre un meilleur Ă©coulement de la production locale. La spĂ©culation sur les prix n’est pas dans ces conditions acceptables », a soulignĂ© Alioune Sarr.

Le ministre du Commerce s’est rendu jeudi avec ses collaborateurs, dans les zones de production de Mbane, Richard Toll, dans le dĂ©partement de Dagana.

Il a visitĂ© plusieurs exploitations de pomme de terre et d’oignon, y compris celles mises en place par des investisseurs Ă©trangers, notamment indiens.

APS

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.