C’est devant son public que le sénégalais Mohamed Ali Ndiaye est passè à cotè du titre .Notre compatriote Mohamed Aly Ndiaye a tout de meme fait parler de lui dans son domaine de champion qu’il disputait avec le français Christopher Rebrasse.malgrè les efforts qu’il a fourni ,le Dieu de la boxe etait français ce soir-là.

Si tous ses combats sont importants ,il n'en demeure pas moins que celui-ci ait revêtu un cachet special.d'abord parce qu'il lui permet de se frotter à de grosses pointures de la boxe mondiale mais aussi et surtout le combat est disputé  à pontederra sa commune de résidence .il réside dans cette commune depuis 14 ans. Et comme par hasard c’est devant un public composé de ses compatriotes et supporters italiens qui lui vouent un amour et un respect hors du commun que Mohamed affrontait le français Christopher. Le public était venu nombreux pour apporter du  soutien à leur athlète.
Ce soutien indéfectible lui est tellement allé droit au cœur qu’il a décidé de leur rendre hommage. Joint au téléphone juste après le combat le natif de Khombole a avant tout  tenu a remercier toutes les familles religieuses en particulier serigne Sidy Makhtar Mbacke son guide spirituel . Il reconnaît sa defaite et estime que toutes les conditions etaient reunies pour qu'il gagne la partie mais le bon Dieu en avait decidè autrement.
Le jeune boxeur qui a grandi à pikine  déclare ne jamais oublier  la formation qu'il a obtenu de la banlieue dakaroise et en profite pour inciter les jeunes de la banlieue à persévérer dans tous les domaines de la vie. Ambassadeur  des personnes vivant avec un handicap ,il lance un message à tous les sportifs afin qu'ils pensent à aider ceux qui ne jouissent pas de tous leurs facultés physiques ou mentales.
Avant de terminer monsieur Ndiaye a tenu également à saluer la communauté  italienne au premier rang desquels le premier magistrat de la ville Simone Franconi et son équipe ,son préparateur physique Alessandro Filippi mais aussi le comité « ali verso il mondiale » (le comité Ali vers les championnats du monde).
Le jeune sénégalais a déclaré avant de nous quitter que son rêve est de créer une académie de boxe  au Sénégal qui allierait sport et étude car selon lui les études passent avant pour les jeunes.

                                           MALICK  SAKHO(ITALIE,BERGAMO).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Covid-19 : la Banque africaine de développement crée un fonds doté de 10 milliards de dollars.

La Banque africaine de développement a annoncé, mercredi, la création d’un fonds doté de 1…