ITALIE : CONAGLIANO (TREVISO) LE 59 EME L’ANNIVERSAIRE DE LA DISPARITION DE SERIGNE BABACAR SY FETEE DANS LA FERVEUR.

Comme tous les ans depuis vint et un ans la disparition de Serigne Babacar sy a Ă©tĂ© cĂ©lĂ©brĂ©e et a vĂ©cu dans la plus grande mobilisation . En effet l’évĂ©nement cette annĂ©e a revĂŞtu un caractère spĂ©cial Ă  plus d’un titres . D’abord par la forte dĂ©lĂ©gation envoyĂ©e par son excellence monsieur Macky Sall composĂ©e de monsieur Abdou Mbow vice prĂ©sident Ă  l’assemblĂ©e nationale ,Cheikh Mbackè Sakho conseiller spĂ©cial du prĂ©sident chargĂ© des questions religieuses de monsieur l’ambassadeur du Senegal Ă  Rome ,des consuls gĂ©nĂ©raux (madame Rokhaya Ba Toure et Ismaela Ben Sene ) du chef de cabinet de monsieur Abdoulaye Diouf Sarr entre autres ensuite par la prĂ©sence dans la dĂ©lĂ©gation religieuse de personnes ressources comme oustaze Pape Hane.
Les dĂ©lĂ©gations des fidèles partis des quatre coins du monde pour rallier la grande salle omnisports Arena Zopas de conagliano qui du reste s’est rĂ©vĂ©lĂ©e trop petite pour contenir ce beau monde venu s’abreuver Ă  l’intarissable source que constitue le legs de khalifa Ababacar Sy.
Comme chaque année les chants sont assurès par Doudou Kende Mbaye et sa bande tant dis que la prêche du gamou quant à elle était assurée par Serigne Habib Sy ibn serigne Mansour Borom darayi.
Serigne Mansour Sy Diamil tĂŞte de fil de la famille religieuse a accès son intervention sur l’utilitĂ© d’éclairer la lanterne de l’assistance sur l’amalgame que les gens font sciemment pour salir la communautĂ© musulmane.avant de conclure son allocution le marabout dĂ©putĂ© n’a pas manquĂ© de finir sur une note politique. En effet il a rĂ©itĂ©rĂ© l’ancrage de son nouveau parti dans le Bonno Book Yakar mĂŞme si parfois quelques divergences peuvent surgir ça et lĂ .
Comme d’habitude la cĂ©rĂ©monie s’est conclue par la prestation tant attendue de Serigne Habib qui tel feu son pere allie humour et connaissance approfondie du coran et des Ă©crits de ses vĂ©nĂ©rĂ©s grands pères. La prestation du fils du vĂ©nĂ©rĂ© borom daradji aura Ă©tĂ© le tournant de la soirĂ©e en ce sens qu’ en un rien de temps il a tenu l’assistance en haleine mettant en Ĺ“uvre ses qualitĂ©s de grand orateur . Et tout le monde est reparti avec dans sa besace des prières pour l’avenir et surtout pour une solution aux difficultĂ©s socio- ergonomiques qui ont fini de mettre Ă  genou une bonne partie de la communautĂ©.
                                                  SAKHO MALICK (ITALIE BERGAMO).

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.