Intenses activités du Roi Mohammed VI à Brazzaville

Le Roi Mohammed VI a eu, le 30 avril 2018 au Palais du peuple à Brazzaville, des entretiens en tête-à-tête avec le Président de la République du Congo, M. Denis Sassou N’Guesso.
Par la suite, les deux Chefs d’Etat ont prĂ©sidĂ© la cĂ©rĂ©monie officielle de signature de 14 accords visant Ă  renforcer le partenariat Sud-Sud, Ă  donner une nouvelle impulsion Ă  la coopĂ©ration mutuellement avantageuse pour les deux pays et Ă  conforter la vision stratĂ©gique du Royaume du Maroc vers les pays africains frères et amis.
Ci-après la liste des accords signés entre le Royaume du Maroc et la République du Congo :
– le premier accord, relatif Ă  la promotion et Ă  la protection rĂ©ciproques des investissements, vise Ă  renforcer la coopĂ©ration Ă©conomique en crĂ©ant les conditions favorables Ă  la rĂ©alisation des investissements par les investisseurs de l’une des parties sur le territoire de l’autre,
– le deuxième accord est une convention tendant Ă  Ă©viter la double imposition et Ă  prĂ©venir l’évasion fiscale en matière d’impĂ´ts sur le revenu,
– le troisième accord, relatif Ă  la rĂ©alisation d’un point de dĂ©barquement amĂ©nagĂ© dans la RĂ©publique du Congo,
– le quatrième accord est relatif Ă  la coopĂ©ration dans le domaine de la pĂŞche maritime et l’aquaculture marine. Cet accord a pour objet de fixer les principes et les modalitĂ©s de mise en Ĺ“uvre de la coopĂ©ration dans les domaines de la pĂŞche maritime, de l’aquaculture et des activitĂ©s connexes, dont notamment la formation maritime, la recherche halieutique, l’aquaculture, la gestion des pĂŞcheries et la promotion de la pĂŞche artisanale, les industries de transformation et de valorisation, la commercialisation des produits de la pĂŞche, la lutte contre la pĂŞche illicite, non rĂ©glementĂ©e et non dĂ©clarĂ©e,
– le cinquième document signĂ© est un accord-cadre de CoopĂ©ration dans les domaines de l’agriculture et de l’élevage. Cet accord, qui a pour objet de fixer les principes et les modalitĂ©s de mise en Ĺ“uvre de la coopĂ©ration dans les domaines de l’agriculture, de l’élevage et de leurs activitĂ©s connexes, notamment la formation, la recherche et dĂ©veloppement,
– le sixième accord est un protocole dans le domaine de l’enseignement primaire, secondaire et de l’alphabĂ©tisation. Les Parties contractantes s’engagent aux termes de ce protocole Ă  dĂ©finir et Ă  nĂ©gocier un programme spĂ©cifique de coopĂ©ration dans les domaines de l’éducation et de l’alphabĂ©tisation,
– le septième document, un accord-cadre de coopĂ©ration dans le domaine de la logistique, vise Ă  Ă©tablir une approche mutuellement bĂ©nĂ©fique pour la coopĂ©ration dans le cadre du dĂ©veloppement du secteur de la logistique dans les deux pays,
– le huitième accord est un protocole d’accord de partenariat en matière de formation dans le domaine de la SantĂ©. Il a pour objet l’accompagnement du Ministère de la SantĂ© et de la Population du Congo par le Ministère de la SantĂ© du Royaume de Maroc en matière de formation continue des professionnels de santĂ© congolais et de formation de base des ParamĂ©dicaux,
– le neuvième accord, un accord-cadre de coopĂ©ration dans le domaine de l’énergie, vise le dĂ©veloppement de la coopĂ©ration entre les deux pays dans les domaines de l’électricitĂ© (Ă©change d’expĂ©riences, assistance technique pour le montage de projets Ă©lectriques pour l’Ă©lectrification en milieu rural, organisation de stages et de cycle de formation, encouragement des investisseurs privĂ©s pour la rĂ©alisation de projets de production Ă©lectrique Ă  partir des Ă©nergies renouvelables) et des Ă©nergies renouvelables et efficacitĂ© Ă©nergĂ©tique (Ă©change d’informations et de savoir-faire, organisation de stages et de cycles de formation, assistance technique pour le montage de projets en Ă©nergies renouvelables, et Ă©change d’expĂ©riences en matière de contrĂ´le de qualitĂ© et le dĂ©veloppement institutionnel du secteur des Ă©nergies renouvelables),
– le dixième accord, qui a trait Ă  la coopĂ©ration dans le domaine du Tourisme, vise Ă  promouvoir la coopĂ©ration entre les organismes centraux du tourisme des deux pays, leurs Ă©tablissements nationaux du tourisme et du transport, ainsi qu’entre leurs agences et associations professionnelles du tourisme,
– le onzième accord Ă©tablit une coopĂ©ration entre MASEN (Moroccan Agency for Sustainable Energy) et le Ministère de l’énergie et de l’hydraulique de la RĂ©publique du Congo, pour le dĂ©veloppement des Ă©nergies renouvelables dans la RĂ©publique du Congo,
– le douzième document signĂ© est un protocole d’accord entre l’Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM) et le Centre de Recherches GĂ©ologiques et Minières (CRGM) de la RĂ©publique du Congo portant sur la coopĂ©ration scientifique et technique. Le prĂ©sent protocole d’accord a pour objet de dĂ©finir les conditions et modalitĂ©s d’un partenariat scientifique et technique entre l’ONHYM et le CRGM, en vue de renforcer leurs Ă©changes d’expĂ©riences et leurs capacitĂ©s techniques d’intervention dans les domaines de la formation, des Ă©changes d’expertises, outre la participation Ă©ventuelle de l’ONHYM dans des projets miniers au Congo,
– le treizième accord est une convention-cadre de coopĂ©ration entre l’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail (OFPPT), l’Agence Marocaine de CoopĂ©ration Internationale et le Ministère de l’Enseignement Technique et Professionnel, de la Formation Qualifiante et de l’Emploi de la RĂ©publique du Congo. Cette Convention cadre porte notamment sur la rĂ©alisation d’une mission de diagnostic du dispositif de formation professionnelle du Congo, l’accueil en formation initiale de 20 stagiaires et apprenants du Congo par an, la formation et le perfectionnement de 10 formateurs par an dans les secteurs prioritaires, la formation du personnel administratif et d’encadrement technico-pĂ©dagogique, et l’accompagnement par l’OFPPT Ă  la mise en place de centres de formation professionnels, rĂ©pondant aux besoins des secteurs prioritaires au Congo en main d’œuvre qualifiĂ©e,
– le quatorzième accord est une convention de partenariat entre l’HĂ´pital Cheikh ZaĂŻd – HĂ´pital Universitaire International et le Centre Hospitalier Universitaire de Brazzaville (CHUB). Cette convention porte notamment sur le perfectionnement professionnel des personnels hospitaliers du CHUB (Personnels mĂ©dicaux, paramĂ©dicaux, administratifs, techniques), la contribution de l’HĂ´pital Cheikh ZaĂŻd Ă  l’amĂ©lioration de la prise en charge mĂ©dico-chirurgicale des patients au CHU de Brazzaville, et la prise en charge mĂ©dico-chirurgicale des patients Ă©vacuĂ©s par le CHUB.
Par la suite, le Roi Mohammed VI et le Président de la République du Congo, Denis Sassou N’Guesso, ont procédé, au port de Yoro à Brazzaville, au lancement des travaux de construction d’un point de débarquement aménagé, un projet consacrant la vision Royale d’une coopération Sud-Sud.
Nouvelle illustration des liens Ă©troits et privilĂ©giĂ©s qui existent entre le Maroc et le Congo, ce projet rĂ©affirme l’ambition des deux parties de consolider leurs relations dans le domaine halieutique et de la prĂ©servation des ressources et la protection du milieu marin, de stimuler la coopĂ©ration dans les diffĂ©rentes branches d’activitĂ© de leurs filières halieutiques, et tout particulièrement la promotion de la pĂŞche artisanale, et d’amĂ©liorer les conditions de vie et de travail de la communautĂ© des pĂŞcheurs artisans.
A forte portĂ©e socio-Ă©conomique, ce projet, qui sera rĂ©alisĂ© dans un dĂ©lai de 24 mois, devra participer au redressement du secteur de la pĂŞche artisanale, Ă  travers l’organisation et l’encadrement de la profession, la valorisation et l’amĂ©lioration de la qualitĂ© du produit, et la promotion des conditions de vie et de travail des pĂŞcheurs artisans (environ 500 marins pĂŞcheurs, 600 femmes mareyeuses-grossistes et 3.000 femmes mareyeuses-dĂ©taillantes).
Il permettra Ă©galement la crĂ©ation de nouveaux postes d’emploi, la lutte contre la pauvretĂ©, l’optimisation des performances Ă©conomiques de la pĂŞche artisanale, l’augmentation des revenus des bĂ©nĂ©ficiaires, ainsi que l’amĂ©lioration des conditions sanitaires et hygiĂ©niques, l’objectif Ă©tant un dĂ©veloppement humain, durable et intĂ©grĂ©.
Il illustre la dĂ©termination du Maroc d’accompagner le dĂ©veloppement Ă©conomique et social que connaĂ®t la RĂ©publique du Congo, dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant, ainsi que sa volontĂ© d’approfondir davantage ce type de partenariat via la diversification et l’Ă©largissement des champs de coopĂ©ration, outre la mise en Ĺ“uvre d’instruments novateurs permettant au Royaume de partager avec les pays africains frères l’expertise singulière qu’il a acquise dans des secteurs porteurs de richesses et d’emplois.
A noter qu’Ă  leur arrivĂ©e au site du futur point de dĂ©barquement, le Roi Mohammed VI et le PrĂ©sident Denis Sassou N’Guesso ont Ă©tĂ© saluĂ©s par des officiels congolais, le Ministre marocain de l’Agriculture et de la PĂŞche Maritime, du DĂ©veloppement Rural et des Eaux et ForĂŞts, ainsi que des cadres dudit Ministère.
Un accueil populaire des plus chaleureux a été réservé aux deux Chefs d’Etat par la population locale, venue acclamer le Souverain marocain et le Président Denis Sassou N’Guesso et saluer la fraternité et l’amitié maroco-congolaise.
Farid Mnebhi.

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.