Inscription sur les listes électorales: Les précisions importantes de la CENA

Démarrée le 1er avril 2013, la révision exceptionnelle des listes électorales en vue des élections locales du 16 mars 2014 s’achève le 09 août 2013, conformément aux dispositions du décret n°2013-1050 du 25 juillet 2013″ annonce dans un communiqué reçu à la rédaction de derniereminute.sn, la CENA.

Et d’ajouter « cette révision exceptionnelle des listes électorales a permis aux sénégalais en âge de voter ou qui atteindront cet âge le jour des élections municipales, rurales et régionales fixées au 16 mars 2014 de se faire inscrire ou de modifier leur inscription. Elle a donné l’occasion de procéder à la radiation des électeurs décédés ou ayant perdu leur droit de vote ».

La CENA dit se félicite, en tout cas, de ce que le report à deux reprises de la date initiale de clôture des inscriptions sur les listes électorales, décision prise par le Chef de l’Etat, a pu permettre à des milliers de Sénégalais de s’inscrire.

A cet égard, précise la CENA, « il faut préciser que les Commissions administratives chargées des opérations de révision des listes électorales resteront encore actives jusqu’au 29 août 2013. Conformément au décret n°2013-1050 du 25 juillet 2013, en son article 5-2, les commissions administratives resteront ouvertes du 25 au 29 août 2013 pour procéder, le cas échéant, aux inscriptions ou modifications décidées par les présidents de Tribunal départemental et qui devront leur être transmises par les préfets ou sous-préfets ».

La CENA invite les électeurs concernés à se rapprocher des commissions administratives pour s’assurer de la suite réservée à leur requête auprès des Tribunaux départementaux.

Les listes électorales feront ultérieurement l’objet d’une publication par le Ministère de l’Intérieur en charge des élections dans les délais qui seront précisés par l’autorité compétente.

Ces listes seront affichées au niveau des sièges des communes, communes d’arrondissement et communautés rurales.

Dès le lendemain de cet affichage, une période contentieuse est ouverte pour une durée de vingt (20) jours pour la réception des recours, suivie d’une période de dix (10) jours pour leur instruction par le Président du Tribunal départemental.

Les Sénégalais dont l’inscription ou la modification de celle-ci ne seraient pas conformes à leur déclaration au moment de leur inscription auprès des commissions administratives, ont la possibilité d’introduire un recours auprès du Président du Tribunal départemental du ressort pour faire procéder à la correction de l’inscription.

La CENA appelle les personnes qui se sont inscrites sur les listes électorales lors de cette révision ou déjà inscrites, de consulter les listes électorales au lieu de leur publication afin de vérifier la justesse des renseignements les concernant.

Enfin, la CENA rappelle que tout électeur peut, s’il juge l’opération d’inscription, de radiation ou de modification d’un inscrit non conforme à la loi, introduire un recours auprès du Président du Tribunal départemental pour réclamer la radiation, l’annulation de l’inscription ou de la modification dudit inscrit sur les listes électorales (article L.45 du Code électoral).

Avec derniereminute.sn

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.