Regardez les images de la démonstration de force de la Corée du Nord en pleines tensions internationales

Kim Jong-Un a profitĂ© de l’occasion pour prĂ©senter un nouveau missile intercontinental.

Des unitĂ©s militaires se sont massĂ©es samedi Ă  Pyongyang en vue d’une dĂ©monstration de force du rĂ©gime nord-corĂ©en Ă  l’occasion du 105e anniversaire de la naissance de Kim Il-Sung, le fondateur de la CorĂ©e du Nord dont le programme nuclĂ©aire est Ă  l’origine de tensions internationales grandissantes.

Des centaines de camions Ă  plateau remplis de soldats Ă©taient se sont alignĂ©s peu avant l’aube le long des rives du Taedong, le fleuve qui traverse la capitale nord-corĂ©enne. Un dĂ©filĂ© qui a traversĂ© la ville, comme vous pouvez le voir dans la vidĂ©o en tĂŞte de l’article.

Outre la cĂ©lĂ©bration du « Jour du Soleil », le nom officiellement donnĂ© au jour de la naissance de Kim Il-Sung, qui Ă©tait le grand-père de l’actuel numĂ©ro un Kim Jong-Un, il s’agit pour ce pays communiste isolĂ© sur la scène internationale d’adresser un message sans Ă©quivoque aux Etats-Unis, Ă  la CorĂ©e du Sud et au Japon sur sa puissance militaire. En ce sens, le dictateur a profitĂ© de l’occasion pour prĂ©senter ses nouveaux missiles intercontinentaux Ă  tĂŞte nuclĂ©aire.

Le nouveau missile intercontinental de la Corée du nord

 

Selon de nombreux observateurs, la Corée du Nord pourrait profiter de cette date-anniversaire pour procéder à un nouveau tir de missile balistique ou même à son sixième essai nucléaire, tous deux interdits par la communauté internationale.

Dans une dĂ©claration diffusĂ©e vendredi par KCNA, l’agence de presse officielle de la CorĂ©e du Nord, l’armĂ©e a, quant Ă  elle, assurĂ© que les bases amĂ©ricaines en CorĂ©e du Sud, « tout comme les quartiers gĂ©nĂ©raux du Mal » tels que la prĂ©sidence sud-corĂ©enne Ă  SĂ©oul, seraient « pulvĂ©risĂ©s en quelques minutes » en cas de guerre.

Selon les analystes de « 38 North », un site internet qui fait autoritĂ© sur le rĂ©gime communiste et qui s’appuie sur plusieurs images satellites rĂ©centes, le site d’essais nuclĂ©aires de Punggye-ri est « amorcĂ© et prĂŞt » Ă  servir.

La CorĂ©e du Nord a dĂ©jĂ  effectuĂ© cinq tests nuclĂ©aires, dont deux l’annĂ©e dernière. Fin mars-dĂ©but avril, la RĂ©publique populaire dĂ©mocratique a effectuĂ© trois tirs de missiles balistiques qui ont atteint la mer du Japon. Les Etats-Unis ont rĂ©pondu en envoyant un porte-avions vers la pĂ©ninsule corĂ©enne, ce qui a poussĂ© l’armĂ©e de Pyongyang Ă  durcir le ton en assurant une « rĂ©ponse sans pitié » Ă  toute provocation.

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.